Autorisez-vous des grasses matinées le week-end

N'accourez pas le chercher dès qu'il se réveille © Fotolia
Lorsqu'il était nourrisson, vous accouriez plusieurs fois par nuit au moindre petit bruit. Aujourd'hui, votre bébé a grandi, mais il a tout de même pris l'habitude de vous voir apparaître à la seconde où il vous appelle le matin, pour le sortir de son lit. Le week-end, à moins qu'il ne pleure à chaudes larmes, laissez-le se réveiller en douceur. Et profitez, vous aussi, de ce quart d'heure ou de cette demi-heure supplémentaire. D'ailleurs, s'il gazouille un peu et qu'il ne vous voit pas débarquer immédiatement, peut-être parviendra-t-il à se rendormir... et à vous la grasse matinée (ou presque) !