Plan numérique : l'école s'associe à Microsoft

Le ministère de l’Education nationale a signé deux partenariats pour développer la transition numérique dans le système éducatif. Microsoft va notamment y participer à hauteur de 13 millions d’euros.

Plan numérique : l'école s'associe à Microsoft
© highwaystarz

Ce sont actuellement 500 écoles et collèges qui expérimentent le plan Numérique. Alors que celui-ci devrait être bientôt généralisé, la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, vient de signer un contrat avec Microsoft France. L'objectif ? Contribuer activement à la réussite de ce plan Numérique. Pour y arriver, 13 millions d'euros vont être déboursés par le géant américain du logiciel durant les 18 mois de partenariat. Cet investissement n'est pas vain pour Microsoft puisqu'il lui permet d'entrer dans le quotidien des enfants.

Apprendre le code en jouant. Grâce à ce partenariat, les enfants de deux académies apprendront le code HTML à l'école. En effet, "Microsoft France propose à titre expérimental à deux Académies l'accès à une plateforme permettant de déployer un programme d'apprentissage du code fondé sur le jeu", selon la convention signée par les deux parties. Si l'apprentissage du code est pour l'heure proposé à titre expérimental, un passage à l'échelle nationale n'est pas exclu par Microsoft France.

Créer des classes virtuelles. Aider à la formation des enseignants, des chefs d'établissements scolaires et des Services du Ministère de l'Education nationale fait partie des principaux objectifs de ce partenariat. Les enseignants seront par exemple accompagnés dans l'utilisation des équipements mobiles. Des solutions pour une utilisation facile et optimale de ces équipements seront aussi mises à disposition des enseignants et des élèves. Ils pourront ainsi "produire, coproduire, échanger et stocker des documents et des vidéos" mais aussi "créer une classe virtuelle"". Les trois acteurs pourront également bénéficier d'une plateforme de parcours de formation "de type "jeux sérieux".

Le ministère ne s'arrête pas à ce partenariat puisqu'un second contrat a été signé avec une autre entreprise américaine, Cisco. Celle-ci va mettre à disposition sa plateforme d'e-learning, une formation accessible aux élèves, aux étudiants et aux professeurs. Le but est de former 200 000 personnes d'ici fin 2017.

Lire aussi