L'avis de Stéphane Valentin, psychologue : "Respectez son rythme"

L'avis de Stéphane Valentin, psychologue : "Respectez son rythme et ne soyez pas trop pressants" © muro
L'avis de Stéphane Valentin, psychologue :
"Il faut respecter le rythme de l’enfant. On peut lui proposer et l’encourager à aller sur le pot, mais sans devenir trop pressant. Plus l’enfant sera détendu, moins il se sentira forcé de le faire. Autrement, les tentatives des parents risquent de devenir paralysantes et freiner ses progrès. Une mise sur le pot trop précoce peut même causer des conflits entre vous et votre enfant. D’ailleurs, avant l'âge de 18-20 mois, l’enfant ne peut pas encore maîtriser la contraction de ses sphincters : toute tentative est alors inutile".
Ses conseils : "Essayez de capter les signaux qu'il envoie quand il est prêt à franchir cette nouvelle étape, par exemple quand l’enfant arrive à dire "pipi" ou "caca". S'il va sur le pot, c’est le moment de l'encourager, de le féliciter et d'accompagner cette nouvelle indépendance. On peut établir et proposer le pot après les repas ou avant la sieste ou le coucher. Ce qui est important aussi : apprendre à son enfant de se laver les mains après !"