Pourquoi les petites filles aiment tant ressembler à des princesses ?

Les princesses de dessins animés, emprunts de magie et de féerie, inspirent les petites filles qui rêvent à leur tour du prince charmant. Mais qu’est-ce qui les attire au juste et pourquoi souhaitent-elles tant leur ressembler ?

Pourquoi les petites filles aiment tant ressembler à des princesses ?
© The Walt Disney Company France

Cendrillon, le nouveau film Disney en salles le 25 mars prochain, revient sur l’un des plus grands classiques de notre enfance. Les acteurs (Lily James, Cate Blanchett ou encore Richard Madden), les décors surprenants et les robes de princesses nous font rêver et nous plongent dans un univers féerique et magique, entre irréel et modernité !

A cette occasion, le Journal des Femmes a interrogé quatre petites filles âgée de 4 à 10 ans qui, pour la plupart, rêvent à leur tour de devenir princesse et d’épouser le prince charmant quand elles seront grandes. Mais pourquoi ces princesses de dessins animés les fascinent tant ?...

Lorsqu'on leur demande à quelle princesse Disney elles aimeraient ressembler, elles citent Cendrillon et Belle, à la fois pour leur magnifiques robes bleue et jaune, ainsi que pour leur beauté et leur coiffure. "Moi, j'aime Cendrillon", nous confie Liel, âgée de 4 ans. "En plus, j'ai la même robe bleue ! Je me suis déguisée avec pour mon anniversaire et j'avais même le sac à mains et les chaussures pas écrasées (à talons, NDLR)".

Mais il n'y a pas que la beauté des princesses qui les attirent : elles apprécient aussi leur trait de caractère. Pour Noa, 10 ans, Belle est "gentille et tendre, même avec les monstres. Elle sait rester calme et douce dans toutes les situations". D'ailleurs, pour devenir une véritable princesse, il faut avant tout "savoir écouter, être élégante, royale, savoir faire le ménage (comme Cendrillon), et savoir danser la valse", ajoute-t-elle. Pour Shirel, 8 ans, une princesse doit "porter une couronne, une belle robe, toujours être belle, maquillée, gentille et avoir un château !".

Bien que Liel, 4 ans, ait une facilité pour se mettre dans le personnage en nous rappelant qu'elle "est déjà une princesse", les plus grandes nous expliquent que ces contes de fées leur permettent de s'évader. "Plus tard, je ne veux pas spécialement être une princesse, mais j'aime imaginer, ça me fait rêver...", nous confie Noa. Quant à Shirel, si elle avait la possibilité d'être une princesse, elle aurait "un royaume, une belle maison et des gens qui font tout !". Même chose pour Eden, 6 ans et demi, qui elle, aurait "des serviteurs, un château et des gardes pour l'aider à tout faire..."

"J'aime imaginer, ça me fait rêver", Noa, 10 ans.

Un autre personnage les fait tout autant rêver que la princesse : il s'agit bien sûr du prince charmant qui l'épouse à la fin du conte et avec laquelle il aura "beaucoup d'enfants". "Moi, je l'imagine comme le mari de Cendrillon : beau, brun et les yeux bleus", déclare Eden. Celui de Noa devra être "brun, avec des yeux verts. Je l'imagine musclé et grand aussi, parce que je suis grande. J'aimerais qu'il soit patient, gentil, à l'écoute et fort, comme dans les dessins animés". Quant à Liel, elle souhaite épouser le prince charmant à l'âge de 5 ans, et ce dernier n'est autre que son petit frère de trois ans : "C'est Ethan, mon prince charmant !"

Cendrillon, au cinéma le 25 mars © 

Enfin, la magie prend une place importante dans les contes de fées pour enfants. La baguette magique de Cendrillon, le tapis volant de Jasmine, ou encore la magie de Merlin l'Enchanteur... sont autant d'éléments qui les attirent. Mais que ferait-elles si elles possédaient un tel pouvoir ?

"Si 'javais une baguette magique, je transformerai papa en prince, et maman en reine !", Liel, 4 ans.

"Je ferais apparaître tous mes vêtements ! Ma baguette magique me permettrait aussi de préparer mon bain, de me coiffer, d'avoir une jolie maison et de créer un paradis", nous confie Noa. Sa soeur Shirel, pleine de bonté, rendrait la nature meilleure et donnerait plein d'argent aux pauvres grâce à sa magie. Elle n'oublie pas non plus de se faire plaisir en faisant apparaître "pleins d'animaux" tels que des biches, des chiens ou des chevaux. 

Pourquoi les petites filles aiment tant les princesses ? L'avis d'Hélène Romano, psychologue :

"Avant tout, la dimension culturelle joue un rôle important puisque nous sommes dans une société industrielle (les petites filles de Papouasie par exemple n'ont certainement pas la même attirance pour les princesses). Vient ensuite l'aspect éducatif, c'est à dire ce que les parents souhaitent transmettre à leur enfant. Ici, les princesses véhiculent une image positive, une vie rêvée où l'enfant peut se projeter et imaginer. 

De manière générale, les petites filles sont attirées par les princesses parce qu'elles sont belles et qu'elles ont de beaux habits. Au-delà de ces qualités physiques, elles apprécient aussi leurs qualités humaines : les princesses sont gentilles et généreuses avec leurs amis. Par ailleurs, dans la plupart des histoires de princesses, ce n'est pas toujours simple : ces dernières doivent lutter et faire leurs preuves. Elles sont souvent en danger, mais au final, elles ont le pouvoir de s'en sortir et ces contes se terminent toujours bien. Il y a donc un certain intérêt à ce que ces petites filles puissent se projeter et comprendre que même dans l'adversité, avec leurs propres qualités, elles parviendront toujours à trouver une solution dans la vie. Je pense que les enfants ont besoin d'un modèle pour se projeter et laisser l'imaginaire prendre le dessus. Il faut les laisser un peu rêver..."

Lire aussi