Je ne sais pas jouer avec mon enfant

Certaines mamans n'ont pas la patience, l'envie ou le temps de jouer avec leur enfant. Rassurez-vous, cela ne fait pas de vous des mauvaises mères. La preuve avec notre expert Stephan Valentin.

Je ne sais pas jouer avec mon enfant
© Evgeny Atamanenko - 123RF

De nombreuses mères ont peur d'en parler, se sentent coupables et ont honte de ne pas vouloir jouer avec leurs enfants. Les raisons peuvent être multiples, mais elles ne trouvent pas celle qui ne les fera pas ressembler à un monstre. Stephan Valentin, docteur en psychologie spécialiste de l'enfance et de l'adolescence, fait le point pour le Journal des Femmes sur ce problème qui n'en est pas un. Interview.

Le Journal des Femmes : Les mamans qui n'aiment pas jouer avec leurs enfants peuvent se sentir coupables ou anormales, comment les aider ?

Stephan Valentin : Ne pas aimer jouer avec son enfant ne signifie pas qu'on n'aime pas son petit chou. Et puis, on peut passer aussi autrement du temps avec son enfant comme en allant au zoo, en bricolant ou en lui lisant une histoire par exemple... Il s'agit d'aimer passer du temps avec son enfant.

                                                  
Y a-t-il une différence entre ne pas aimer et ne pas vouloir ?

En lisant la question on pourrait avoir l'impression que "ne pas vouloir" serait plus intentionnel. Pour moi, cela ne fait que renforcer le sentiment de culpabilité. Il y a beaucoup de mamans qui ont du mal à jouer par exemple aux poupées avec leur enfant ou aux Lego avec leur fils. Seulement, elles n'osent pas le dire aux autres pour ne pas être jugées.


Comment cela s'explique-t-il (qu'elles n'aiment ou ne veulent pas jouer) ?

Parfois la maman n'a plus la force ou elle ne peut pas se concentrer assez pour jouer avec son enfant. Dans d'autres cas, ses propres parents n'ont pas joué avec elle quand elle était petite et elle répète ainsi cela avec son propre enfant. Chaque parent a le droit d'être comme il est, avec ses préférences. Si la maman n'aime pas trop jouer avec son enfant au petit train, peut-être que le papa peut jouer ce rôle de compagnon de jeu. Il y a aussi d'autres enfants qui vont sûrement jouer avec lui, et puis, tout enfant aime aussi jouer un certain temps tout seul.


En quoi ce moment de jeu est-il important ou non ?

Le jeu est important pour entraîner les compétences sociales chez l'enfant. Jouer à la poupée permet les jeux de rôle où l'enfant aime se mettre à la place du parent. Il entraîne son empathie. Les règles du jeu lui apprennent que, dans la vie, il y a aussi des règles. Il s'agit de respecter ceux qui jouent avec lui, qu'il écoute l'autre et que l'enfant lui-même puisse faire l'expérience d'être respecté. Jouer avec l'autre, c'est une base importante pour interagir dans la vie. Les jeux de rôle par exemple développent la créativité et l'imagination chez l'enfant. Il peut également rejouer des événements de la vie pour mieux les gérer par la suite. Mais cela vaut aussi en jouant avec d'autres enfants. Jouer favorise aussi sa motricité, il arrive à mieux gérer ses frustrations, il apprend à mieux se concentrer sur une activité et cela favorise aussi le développement du langage.


Y a-t-il des enjeux ?
Il y a un enjeu si on délaisse, en tant que parent, son enfant. Si l'enfant n'a pas la possibilité de jouer avec quelqu'un d'autre que lui-même, il ne pourra pas entraîner ses compétences sociales.


Comment l'enfant vit cette situation ? Le vit-il comme un désintérêt de la part de ses parents ?

Certains enfants sont déçus si la maman ne veut pas jouer avec eux. Surtout s'ils l'ont vu chez d'autres enfants. Je pense qu'en tant que maman, on peut dire à son enfant qu'on n'aime pas trop jouer, mais qu'on aime faire plein d'autres choses avec lui. D'ailleurs, souvent, c'est simplement lié à un certain âge. Quand l'enfant peut, par exemple, jouer aux cartes ou aux jeux de société, les mamans ont à nouveau envie de jouer avec lui.


Peut-on "apprendre" à jouer avec les enfants ?

Bien sûr, on peut demander à son enfant "montre-moi comment on joue".


Quels conseils donneriez-vous à ces mamans ? 

  • Ne pas se culpabiliser. Vous n'êtes pas une mauvaise mère parce que vous ne prenez pas de plaisir en ce moment à jouer avec votre enfant. En général, l'envie revient à un certain âge de l'enfant.
  • Arranger des rendez-vous avec d'autres enfants pour qu'il puisse jouer.
  • Aller au square ou au terrain de jeu avec lui pour qu'il puisse jouer avec les autres.
  • Tenter de temps en temps l'expérience de jouer avec lui. Parfois l'envie vient en jouant... Parfois cela fait du bien de se sentir un peu "enfant".

Lire aussi :