Crèche : tout ce qu'il faut savoir

Crèche familiale, collective, municipale ou crèche d'entreprise... Différents types de crèches ont été créés pour vous et votre bébé. Comment trouver et choisir une crèche ? Quelles sont les démarches ? Découvrez les conseils de la rédaction, les témoignages des lectrices.

Quelle crèche pour votre enfant ?

Après avoir hésité sur la maternité où bébé verra le jour, sur la couleur des murs de sa chambre, sur le prénom qu'il portera - avec les débats conjugaux voire familiaux que ce choix a entraînés ! -, sur le pédiatre qui suivra bébé pendant ses premières années, voilà qu'un nouveau dilemme cornélien vous tombe dessus : quel mode de garde pour bébé au moment où vous reprendrez le travail ? La crèche est la solution qui a la faveur des Français... mais quelle crèche ? Car il en existe plusieurs sortes : décryptage.

Avantages et inconvénients de la crèche collective

La plupart des parents souhaiteraient pouvoir faire garder leur enfant dans une crèche collective, mais la capacité d'accueil de ces crèches pour les enfants de moins de 3 ans est de quinze places pour cent bambins... Donc, la première étape avant d'opter pour ce mode de garde est déjà de s'assurer de pouvoir y recourir ! La crèche collective a la faveur des jeunes parents, car ils confient leur petit à une équipe compétente et formée, qui apprendra à leur enfant les règles de la vie en collectivité, avec un suivi médical régulier, dans des lieux sécurisés et ce à un coût modéré. Cependant, la crèche a le défaut de ses qualités : les microbes s'y répandent plus rapidement, et votre enfant a donc plus de chances d'attraper les maladies infantiles rapportées par ses petits camarades ; le personnel de la crèche refusera d'accueillir un enfant malade, et il vous faut donc une solution alternative ; les horaires ne sont pas forcément adaptés à votre travail. Enfin, une journée à la crèche peut être épuisante pour un tout-petit, car bien remplie !

Avantages et inconvénients de la crèche familiale, parentale ou d'entreprise

Il existe en effet d'autres types de crèches : la crèche familiale emploie plusieurs assistantes maternelles agréées qui gardent des enfants à leur domicile et participent à des activités communes. Vous bénéficiez ainsi des avantages de la crèche et de l'assistante maternelle, tout en sachant que ce n'est pas vous qui choisirez la personne à qui votre enfant sera confié, mais la directrice de la crèche familiale. La crèche parentale nécessite un investissement personnel, puisque vous devrez assurer des permanences, prendre en charge une tâche à l'année, participer aux réunions. Il faut donc pouvoir être disponible et avoir du temps... Enfin, la crèche d'entreprise, située non loin ou sur le lieu de travail d'un des parents, adapte ses horaires à ceux de l'entreprise qui l'a créée... ce qui peut parfois mener à des abus.

Actualités

Dossiers