Tout savoir sur le congé parental d'éducation

Le congé parental d'éducation peut être accordé à tout salarié à l'occasion de la naissance ou de l'adoption de son enfant. Ce congé peut débuter à tout moment jusqu'au troisième anniversaire de votre enfant. Découvrez nos dossiers et conseils pour tout connaître de ce congé spécial.

Le congé parental, comment ça marche ?

Maman à la maison avec les enfants et Papa au travail. Le schéma aurait-il vécu ? Avec le congé parental, les femmes comme les hommes peuvent aujourd'hui s'occuper du premier-né ou du petit dernier. Comment gérer cette pause tendresse ? Mode d'emploi.

Le congé parental pour les femmes et les hommes

Maman ou papa : le congé parental fait suite au congé de maternité ou au congé de paternité. Le congé parental concerne les parents, quel que soit leur sexe. Il vous concerne aussi si vous avez choisi d'adopter un enfant de moins de 16 ans. Pour le demander, vous devez avoir au moins un an d'ancienneté dans votre entreprise. Rédigez un courrier pour avertir votre employeur, même s'il ne peut pas refuser votre congé parental.

Le congé parental à temps complet ou partiel

Vous pouvez opter pour un congé parental à temps complet ou à temps partiel à raison de 16 heures de travail par semaine. S'il s'agit de votre premier enfant, votre congé parental a une durée initiale de six mois. Vous pouvez le prolonger de 6 mois à condition que l'autre parent en devienne le bénéficiaire. Au cours de cette période, vous avez droit au congé parental PreParE versé par la CAF. Pour le second enfant, le congé parental est limité à 36 mois au total, à répartir entre les deux parents (24 mois maximum pour l'un d'eux).

Le retour au sein de l'entreprise

Durant votre congé parental, votre contrat de travail est suspendu. Si votre congé parental est partiel, votre contrat de travail est modifié grâce à un avenant. Vous pouvez utiliser vos droits à la formation professionnelle ou effectuer un bilan de compétences. À l'issue de votre congé parental, vous retrouvez votre bureau et vos collègues. Si des changements ont eu lieu, vous devez obtenir un emploi et une rémunération équivalente. En théorie, être maman et profiter de votre enfant ne nuit pas à votre carrière...

Actualités

Dossiers