Tout savoir sur le sevrage de l'allaitement

Le sevrage de l'allaitement est une étape redoutée par bien des mamans. Pourtant, il est possible de la passer en douceur ! Découvrez tout de suite comment vivre le sevrage de l'allaitement le plus sereinement possible...

Le sevrage : c'est quoi exactement ?

Le sevrage désigne l'arrêt total de l'allaitement au sein. Il peut avoir lieu au moment de votre choix, même très tôt, durant les premiers jours de vie de l'enfant : dans ce cas, bébé passe à une alimentation au biberon, souvent plus commode si vous devez reprendre le travail. S'il est plus grand (8-10 mois), le sevrage de l'allaitement s'intégrera plutôt dans le cadre de la diversification alimentaire...

Bien vivre le sevrage de l'allaitement dans votre tête !

Si vous avez réellement envie de stopper l'allaitement maternel, il y a toutes les chances pour que, mentalement, vous traversiez cette étape tranquillement. Cependant, le sevrage de l'allaitement est parfois vécu comme la "perte" d'un lien privilégié avec bébé : autant dire alors que le moral n'est pas au beau fixe... Cela concerne surtout les mamans qui ne désirent pas sincèrement arrêter l'allaitement, mais qui s'y voient contraintes pour des raisons pratiques comme la reprise du travail. Si vous êtes dans ce cas, essayez d'aborder le sevrage sous un angle positif : ce n'est pas une perte, c'est une étape essentielle et importante dans la vie de votre bébé ! N'hésitez pas non plus à parler de ce que vous ressentez à votre médecin et/ou votre sage-femme, qui pourront vous soutenir et vous conseiller.

Allez-y progressivement...

Le sevrage doit toujours se faire de manière graduelle ! Pourquoi ? D'une part, parce que votre corps a besoin de temps pour "comprendre" qu'il ne doit plus produire de lait : un sevrage trop rapide peut conduire à un engorgement douloureux de vos seins, voire à une mammite (inflammation de la glande mammaire). D'autre part, bébé doit, lui aussi, s'habituer à son changement d'alimentation... Pour réussir le sevrage de l'allaitement, il est donc recommandé de procéder par petites étapes successives et régulières pendant au minimum 15 à 30 jours. Ceci étant dit, si vous le souhaitez et si vous disposez d'assez de temps, vous pouvez très bien étaler le sevrage de l'allaitement sur plusieurs mois ! Le principe : commencez par supprimer une tétée où vos seins sont peu remplis, comme la tétée de fin d'après-midi. À la place, vous proposerez à bébé un biberon ou éventuellement une collation selon son âge. Quelques jours plus tard (ou semaines, selon votre rythme), vous pourrez remplacer une autre tétée, etc. Terminez en supprimant la tétée du soir puis, finalement, la tétée du matin.

Actualités Sevrage allaitement maternel

Dossiers Sevrage allaitement maternel