Le doudou de bébé : le guide Doudou : la séparation

Il a perdu son doudou ? Vous souhaitez qu'il s'en sépare ? Nicole Fabre, psychologue, vous donne ses conseils.

Quand et comment l'aider à s'en défaire ?

Garder son doudou jour et nuit, pourquoi pas jusqu'à 2 ou 3 ans mais, au-delà, il faut que votre enfant réussisse à s'en séparer au moins quelques heures dans la journée. Au moment de la rentrée de CP par exemple... Arguez qu'un "grand" se débrouille sans doudou, que les autres risquent de se moquer de son côté bébé. Vous pouvez aussi proposer que le doudou reste dans le cartable, sa présence peut suffire à calmer l'inquiétude de son propriétaire. Pourquoi ne pas suggérer un doudou moins voyant ; un morceau du drap, une version miniature de la peluche ? En tout cas, ne supprimez jamais le doudou de manière brutale et définitive ! Certains adultes restent très longtemps traumatisés par ce jour où leur mère a jeté "Nini" à la poubelle...Enfin, si un enfant de 7 ou 8 ans ne réussit pas à quitter progressivement son doudou et présente par ailleurs d'autres difficultés liées à la séparation, cela mérite peut être de s'intéresser plus sérieusement au problème. Consulter un spécialiste peut aider à révéler le mal-être que cache ce comportement.

se séparer son doudou.
Se séparer son doudou. © AlcelVision - Fotolia.com

Et s'il perd son doudou, que faire ?

Evitez aussi, en cas de perte du doudou, de courir acheter un remplaçant identique ou, pire, de sortir de l'armoire un frère jumeau déjà prévu à cet effet... Un enfant doit savoir prendre soin de ce qu'il aime et apprendre à endurer une frustration, une sorte de "premier deuil".

 

Sommaire