Le doudou de bébé : le guide Doudou et bébé : une histoire d'amour

Quel lien noue un enfant avec son doudou ? Nicole Fabre, psychologue, vous explique tout ! 

Pourquoi s'attacher à un doudou ?

Dès les premiers mois de la vie, de nombreux bébés choisissent un doudou (savamment appelé "objet transitionnel") qui leur permet de passer du nid maternel au monde extérieur sans heurt. Peu importe la nature du doudou (un bout de drap jauni, une peluche amochée...), pourvu que son odeur familière et sa texture douillette rappellent les parfums de maman, le lait sucré et les draps chauds du berceau. Voilà pourquoi une peluche flambante neuve ne pourra jamais détrôner "Jojo le lapin râpé" !

Certains enfants se réconfortent autrement : ils fredonnent le nom de maman ou sucent leur pouce pour s'endormir. D'autres n'ont besoin de rien, déjà convaincus de leur sécurité affective. Ne leur proposez alors surtout pas un doudou ! Pourquoi leur créer un besoin supplémentaire alors qu'ils on trouvé un équilibre ?

la relation enfant-doudou.
La relation enfant-doudou. © NICOLAS LARENTO - Fotolia.com

Comment faire pour que sa relation avec doudou ne devienne pas excessive ?

Tout dépend de la nature de cette relation. Un doudou qui rassure la nuit, voire même reste au chaud dans le sac à dos, permet à l'enfant de gagner confiance en lui et donc de vivre sereinement les situations qui l'inquiètent. En revanche, un petit continuellement accroché à son bout de couette, qui la suçote et la tripote sans arrêt et en tout lieu risque de s'enfermer sur lui-même. Certes, il prend beaucoup de plaisir dans cette régression mais il se coupe du monde extérieur et s'empêche de grandir. Il faut ensuite, en tant que parent, éviter d'accorder trop d'importance au dit objet. Inutile d'inciter ou même de rappeler à son enfant de l'emporter pour le moindre déplacement ou encore pour la sieste de la petite école, comme le préconisent à tort certains professeurs ! Si votre enfant n'y songe pas et ne réclame pas son doudou c'est qu'il s'en détache déjà.

Nicole Fabre est auteur de "Ce que nos enfants essaient de nous dire", aux éditions Fleurus.

 

Sommaire