Bébé : l'importance des 1000 premiers jours pour la santé

Lors du grand forum Blédina organisé au mois de juin dernier, un manifeste signé par de multiples organisations et professionnels de santé, fait état de l'importance des 1000 premiers jours pour la santé future de bébé.

Bébé : l'importance des 1000 premiers jours pour la santé
© anna - Fotolia

Et si la bonne santé de votre enfant dépendait de vos actions avant sa naissance ? C'est l'idée développée lors du deuxième grand forum Blédina à Paris. Pendant un an, des professionnels de santé, associations, parents se sont réunis pour discuter de plusieurs thèmes relatifs à la santé. Ce qui en ressort, c'est que la santé future de votre enfant peut se jouer avant même sa conception. Les chercheurs ont montré l'importance de l'environnement précoce sur la santé future du bébé et le rôle de l'épigénétique.

L'épigénétique, kesaco ?


Influencer la future santé de bébé, comment c'est possible ? En agissant sur l'épigénétique. Les chercheurs expliquent : "si la séquence de notre ADN qui contient notre "hérédité", n'est pas modifiable, il n'en est pas de même pour l'expression de nos gènes, qui peut être influencée par des stimulus extérieurs négatifs (stress, infections...) ou positifs, comme une alimentation équilibrée ou une activité physique régulière". Cela s'appelle l'épigénétique. Ainsi le génome que nous héritons de nos parents est stable mais les marques épigénétiques qui entourent l'ADN sont malléables par l'environnement ou notre corps (sommeil, alimentation, activité physique). Donc, selon eux, "une bonne hygiène de vie avant, pendant et après la conception pourrait modifier durablement l'expression des gènes du bébé et diminuer sa susceptibilité à développer certaines maladies chroniques à l'âge adulte (allergies, pathologies cardiaques...)". Il ne s'agit pas de risques avérés mais plutôt de prédispositions à des maladies. Les 1000 premiers jours qui commencent même avant la conception de bébé sont donc une période de vulnérabilité mais surtout une période importante où l'on peut prévenir un certain nombre de maladies. Dans cette optique, les professionnels ont émis une série de recommandations, dans un " manifeste des 1000 jours". Voici les plus importantes :

12 conseils pour la santé future de bébé :


Avant et pendant la grossesse :

- Surveiller l'apport en folates (vitamine B9) avant la conception (père et mère) et si besoin, recourir à une supplémentation.

- Prévenir les carences en fer, acides gras à Oméga 3, vitamine D et en iode pendant la grossesse. À ce titre, évitez les régimes végétaliens.

- Avoir une alimentation variée, riche en fruits et légumes.

- Eviter les grandes variations de poids juste avant et pendant la grossesse.

- Limitez le tabac, l'alcool, le stress, les polluants et les drogues pour les deux parents.

Premiers mois/ allaitement

- Privilégier l'allaitement au sein, si possible jusqu'à 6 mois.

- Poursuivre l'alimentation équilibrée et continuez à éviter tabac et alcool si vous allaitez. 

Bébé et jeune enfant

- Introduire progressivement des aliments solides adaptés entre 4 et 6 mois.

- Continuer à donner du lait de croissance à votre enfant jusqu'à ses 3 ans.

- Veillez à couvrir les besoins spécifiques de votre enfant en certains nutriments (fer, acides gras essentiels...)

- Stimuler l'apprentissage du goût en variant au maximum les saveurs et textures.

- Transmettre à l'enfant le plaisir de manger et les bonnes habitudes alimentaires.

Des consignes pas toujours faciles à appliquer, mais, que l'on se rassure, il s'agit de simples recommandations.

A lire aussi :