Pour que votre bébé vous reconnaisse, placez-vous sur sa gauche !

Dans les six premiers mois de sa vie, l'enfant est capable de reconnaître les visages de son entourage, mais ne sollicite qu'un seul des deux hémisphères de son cerveau. Comment peut-on l'expliquer ?

Pour que votre bébé vous reconnaisse, placez-vous sur sa gauche !
© Alena Ozerova - 123RF

Les bébés reconnaissent plus facilement les visages présentés sur leur champ visuel gauche. C'est en tout cas ce que viennent de montrer des chercheurs du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) qui ont étudié la perception du visage chez les bébés au cours des six premiers mois de leur vie. Les résultats de cette étude publiée le lundi 11 décembre 2017 dans la revue Nature Human Behaviour montrent en effet que lors de son premier semestre post-natal, le nourrisson ne se servirait que de son hémisphère droit pour se diriger vers les visages de son entourage et apprendre rapidement à les reconnaître, ce qui rendrait son champ visuel gauche (on rappelle que l'hémisphère droit du cerveau traite les informations issues du champ visuel gauche, et inversement) plus à même de distinguer les visages. Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont mesuré l'activité électrique cérébrale d'une quarantaine de bébés âgés de 1 à 6 mois, auxquels ils ont présenté différents visages dans leurs champs visuels droit et gauche, pendant que leur regard, lui, était attiré au centre. Verdict : le cerveau des bébés, particulièrement leur hémisphère gauche, ne discerne pas les visages présentés dans leur champ de vision droit.

Comment cela s'explique-t-il ? Les scientifiques ont révélé qu'à cet âge-là, la vitesse des réponses cérébrales augmentait avec la maturation des fibres nerveuses qui reliaient les champs visuels des deux hémisphères. Toutefois, ces connexions "ne sont pas suffisamment matures pour transférer l'information visuelle à travers les hémisphères, et notamment les visages présentés sur leur droite", précisent-ils. Les chercheurs sont donc parvenus à démontrer que l'hémisphère droit, travaillant seul au cours du premier semestre, ne se connectait parfaitement à l'hémisphère gauche qu'aux alentours des six mois de l'enfant.

Des fonctions bien distinctes. Bien qu'il semble symétrique d'un point de vue morphologique, notre cerveau est latéralisé, c'est-à-dire que ses deux hémisphères droit et gauche n'ont pas les mêmes facultés. L'hémisphère gauche est capable de gérer la notion de temps, l'écoute du langage, la lecture des mots ou encore les calculs. L'hémisphère droit, quant à lui, gère par exemple les mouvements dans l'espace, l'intuition, ou encore les émotions. Et "cette organisation différentielle gauche-droite du cerveau humain est déjà établie dès la naissance", soulignent les auteurs de l'étude. 

Lire aussi :