Salmonelles : 620 laits infantiles retirés du marché

Cinq nouveaux cas de salmonellose ont été déclarés chez des nourrissons suite à la consommation de laits infantiles 1er âge. Alors que 12 lots avaient déjà été retirés du marché, la Direction générale de la santé décide d'étendre les mesures de rappel.

Salmonelles : 620 laits infantiles retirés du marché
© 123rf-famveldman

[Mise à jour du 11/12/2017]. Le 2 décembre dernier, 20 bébés de moins de 6 mois avaient été contaminés par des salmonelles (Salmonella sérotype agona), dans 8 régions de France. Les nourrissons avaient consommé du lait infantile 1er âge, issu de productions du groupe LNS (Lactalis), dont 12 références avaient été rappelées et retirées du marché. Il s'agit des laits infantiles commercialisés sous les marques Lait Picot SL sans lactose, 1er âge 350g, Lait Pepti Junior sans lactose, 1er âge 460g, et Lait Milumel, Bio 1er âge 900g, sans huile de palme. Cette semaine, "5 nouveaux cas de salmonellose chez des nourrissons ont été déclarés, dont l'infection par la même souche de salmonelles (Salmonella agona) a été confirmée. L'un d'entre eux avait consommé du PICOT® riz 1er âge dont la référence ne figurait pas dans la liste des références rappelées à compter du 2 décembre 2017", précise la Direction générale de la santé dans un communiqué du 10 décembre.

Par mesure de précaution, les mesures de retrait et de rappel des produits de nutrition infantile sont étendues à 608 nouvelles références. Bruno le Maire, ministre de l'Economie et des Finances a donc "ordonné la suspension de la commercialisation et des exportations ainsi que le rappel de plusieurs références de produits de nutrition infantile fabriquées depuis le 15 février sur le site LNS de Craon (53)". 

Un numéro vert, le 0800 120 120, à été mis à disposition des parents par Lactalis, ouvert de 9h à 20h, et la Direction générale de la Santé ouvre le numéro 0800 636 636 pour répondre aux questions. Si vous possédez des boîtes correspondant à ces lots, qu'elles soient neuves ou déjà entamées, les autorités sanitaires recommandent de ne plus les utiliser.

Quelles sont les alternatives ? Si vous utilisiez l'un de ces lots pour votre bébé, des alternatives vous permettront de remplacer votre lait infantile habituel. Commencez tout d'abord par prendre contact avec votre pédiatre ou votre médecin qui pourra mieux vous orienter sur le lait de remplacement, notamment si votre nouveau-né est allergique aux protéines de lait, précise la Direction générale de la Santé. En attendant, vous pouvez également vous rendre en pharmacie afin de trouver un lait de substitution. En outre, la Société Française de Pédiatrie, sollicitée en urgence, a émis ses recommandations quant au remplacement des préparations infantiles. 

Salmonelle : quels sont les signes de contamination ? La salmonellose est une maladie infectieuse provoquée par des bactéries de type Salmonella. Il s'agit d'une des principales causes d'intoxication alimentaire et les symptômes sont semblables à ceux d'une gastro-entérite : diarrhées, nausées, vomissements, fièvre, douleurs abdominales, maux de tête, ainsi que des troubles du sommeil dans certains cas. Les bébés sont particulièrement fragiles, le risque essentiel étant la déshydratation. Aussi, en cas de symptômes évoquant une gastro-entérite chez un bébé, il faut consulter sans tarder.

Lire aussi