20 recettes pour bébé dès 9 mois

Bébé continue sa diversification alimentaire et peut commencer à goûter à de nouveaux aliments. Lesquels ? En quelle quantité ? Tous nos conseils et nos idées de recettes pour vous accompagner dans l'alimentation de votre enfant.

A partir de ses 9 mois, bébé mange progressivement de vrais petits repas. En effet, il poursuit sa diversification alimentaire et sa journée s'articule autour de 4 repas : deux biberons et deux repas à la cuillère. Par ailleurs, il continue d'avoir des poussées dentaires et de petites dents apparaissent (ses incisives centrales et latérales) : il va pouvoir mastiquer plus facilement les aliments. Vous pouvez faire découvrir à bébé de nouvelles saveurs et textures ! Désormais, vous pouvez aussi assaisonner un petit peu les plats de bébé avec des herbes aromatiques douces et non piquantes (basilic, estragon, ciboulette ou noix de muscade) que vous ajouterez lors de la cuisson des aliments. En revanche, ne rajoutez pas de sel dans vos préparations et limitez le sucre. Quels aliments introduire dans l'alimentation de bébé dès 9 mois ? Découvrez notre sélection de recettes dès 9 mois.


Pour éveiller ses goûts, proposez-lui de nouveaux légumes cuits comme la courgette, le potiron, l'aubergine, le chou-fleur, les champignons de Paris ou les asperges (150 à 200 g à chacun des deux repas), moulinés en soupe ou en très petits morceaux, puis écrasés en purée avec un peu de féculents (pomme de terre, semoule, tapioca ou petites pâtes, 50 g par portion). Préférez les fruits et légumes de saison et bio que vous laverez et éplucherez avant la préparation des plats de bébé. A 11 mois, proposez-lui d'autres légumes comme le navet ou l'artichaut, qui eux, peuvent provoquer des gaz s'ils sont consommés seuls, sans féculents. A cet âge, les crudités (tomates pelées et épépinées, carottes, etc.) peuvent être donnés au moment du déjeuner, à condition qu'elles soient râpées très finement. A 9 mois, bébé peut également manger des préparations à base de fruits cuits comme les compotes bananes/ananas ou pomme/mangue, mais attendez ses 10 mois avant de lui proposer des fruits crus bien mûrs, épluchés et mixés. Comptez une portion de 130 g de compote de fruits au déjeuner et au goûter.

Limitez les protéines animales ! Entre 9 et 12 mois, bébé pourra manger 15 à 20 g (3 à 4 cuillères à café) de viande ou de poisson cuit mixé ou haché très finement et ce, une fois par jour, à midi. A partir de 10 mois, il pourra goûter les poisson gras comme le thon, le saumon et la viande d'agneau. Ajoutez un peu de matière grasse crue (d'origine végétale) à la viande ou au poisson. Par ailleurs, proposez-lui 1/3 d'œuf dur écrasé, une à deux fois par semaine. Choisissez des œufs extra-frais, de taille moyenne (60 g). Continuez à lui donner des céréales infantiles 2e âge (aromatisés aux fruits ou à 5 % de cacao) pour son petit-déjeuner. Entre 9 et 12 mois, 3 à 4 cuillères à soupe sont suffisantes. Côté laitages, vous pouvez lui donner en plus des deux biberons de lait infantile de 120 ml chacun pris au petit-déjeuner et au goûter, un yaourt ou un petit-suisse (en fin de déjeuner ou au goûter à la place du biberon). Pour le familiariser avec le fromage, parsemez de temps en temps ses purées avec un peu de gruyère ou de parmesan râpé. Notez que les fromages au lait cru sont à bannir de son alimentation.

Faire goûter de nouveaux aliments à bébé est important, mais avant qu'il apprécie, il faut parfois faire preuve de beaucoup de patience ! 

Lire aussi :