L'Uvestérol D suspendu suite au décès d'un nourrisson

L'ANSM vient de suspendre la commercialisation de l'Uvestérol D, suite au décès d'un nouveau-né. Marisol Touraine recommande aux parents de ne plus administrer ce médicament à leurs enfants et lance un numéro vert.

L'Uvestérol D suspendu suite au décès d'un nourrisson
© 23rf_Brad Calkins

[Mise à jour du 9/01/2017]. Le 21 décembre dernier, un nouveau-né de 10 jours est décédé probablement à la suite de l'ingestion d'une dose d'Uvestérol D, un médicament à base de vitamine D indiqué dans la prévention et le traitement de la carence en vitamine D. Par mesure de précaution et suite à une procédure contradictoire avec le laboratoire en question, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a décidé suspendre la commercialisation de cette vitamine D. "Les investigations mettent en évidence un lien probable entre ce décès et l'administration d'Uvestérol D. Dans ce contexte, par mesure de précaution, l'ANSM suspend la commercialisation de l'Uvestérol D. En conséquence, tous les lots d'Uvestérol D disponibles sur le marché sont retirés du circuit de distribution", précise l'ANSM dans un communiqué. "En ce qui concerne l'Uvestérol VITAMINE A.D.E.C., dont l'usage est réservé à des situations pathologiques particulières pour lesquelles il n'existe pas d'alternatives, l'ANSM décide de réserver son utilisation à l'hôpital. Tous les lots d'Uvestérol VITAMINE A.D.E.C. disponibles en pharmacie d'officine sont retirés", ajoute l'ANSM.

La semaine dernière, la ministre de la Santé Marisol Touraine avait appelé les parents à ne plus administrer d'Uvestérol D à leurs enfants. "Je souhaite rassurer les parents qui ont donné de la vitamine D, sous quelque forme que ce soit, à leurs enfants : ils ne courent aucun danger. Mais je leur demande, à titre de précaution, d'arrêter le traitement par Uvestérol D" , a-t-elle déclaré dans un communiqué publié jeudi 4 janvier. En effet, "seule la la spécialité Uvestérol D administrée avec une pipette" est pointée du doigt, précise l'ANSM. L'intérêt de la vitamine D pour les enfants n'est donc pas remis en cause et il existe d'autres spécialités disponibles pour les nourrissons. Pour mieux informer les familles, Marisol Touraine a annoncé la mise en place d'un numéro vert, le 0800 636 636.  

Lire aussi