Sécurité : 4 chaises hautes pour enfants pointées du doigt

L'UFC-Que Choisir alerte les parents et les fabricants de quatre chaises hautes (Childwood Evolu 2, Peg Perego Prima Pappa Zero 3, Flexa et Nuna Zaaz), jugées défaillantes pour la sécurité des bébés.

Sécurité : 4 chaises hautes pour enfants pointées du doigt
© UFC Que choisir

Des associations de consommateurs hollandais, danois et tchèques ont passé au crible 36 chaises hautes pour enfants de manière à vérifier leur conformité à la norme européenne en vigueur, EN14988. Si la plupart des modèles ont passé les tests sans encombre, quatre d'entre eux, vendus sur le marché français, présentent un risque pour la sécurité des tout-petits, alerte l'UFC-Que Choisir dans un communiqué publié ce 22 décembre. La chaise haute Nuna Zaaz, la Peg Perego Prima Pappa Zero 3, la Flexa et la Childwood Evolu 2, sont ainsi concernées par ces défaillances.

Quels sont les risques ? Selon l'UFC-Que Choisir, les modèles Nuna Zaaz et Peg Perego Prima Pappa Zero 3 présentent "des interstices où les doigts des enfants peuvent se coincer". Les fabricants estiment quant à eux que les normes sont respectées et demandent un débat d'experts.

En ce qui concerne la chaise évolutive Childwood Evolu 2, le laboratoire ayant analysé les différents modèles note des "faiblesses de stabilité" lorsque la chaise est en position basse. Selon les tests, "le contrepoids fait chuter la chaise vers l'arrière ou sur le côté". Néanmoins, elle reste stable selon une autre norme moins exigeante. Par conséquent, Childwood, qui contestait les résultats estimant que "la norme ne couvre pas tous les usages de cette chaise haute multifonction" s'est engagé à mieux informer les consommateurs via sa notice d'utilisation en indiquant les précautions à respecter pour éviter les risques de chute.

La chaise haute Flexa, elle aussi évolutive, propose de régler l'assise de l'enfant en installant un support à chaque pied du modèle. Cette fois encore, en position basse, la chaise haute ne répond pas aux normes européennes, estiment l'association de consommateurs. Pour autant, la marque mentionne bien dans sa notice que cette position est uniquement réservée aux enfants de plus de trois ans. "Cependant, la Flexa présente également un manque de stabilité latérale dans sa configuration haute sans la tablette", ajoutent l'UFC-Que-Choisir, qui s'attend à des actions du fabricant danois afin d'éviter tout danger.

Lire aussi