Les prénoms tendance en 2017 sont…

Louise, Rose, Adam… En 2017, les prénoms rétro auront particulièrement la cote auprès des jeunes parents, selon l'Officiel des prénoms 2017.

© Ann Dudko - 123RF

Quels seront les prénoms tendance l'année prochaine ? Selon l'Officiel des prénoms 2017 qui sortira en librairie jeudi et que Le Parisien a pu consulter, Louise conservera sa première place tandis que Gabriel, deuxième en 2016, arrivera en haut du podium. Les prénoms finissant en "a" et en "o", mais aussi les prénoms rétro auront quant à eux toujours autant de succès. Pour établir ce palmarès, Stéphanie Rapoport, auteure du livre, s'est appuyée sur les statistiques de l'Insee et des registres de l'état civil.

Les prénoms rétro, toujours appréciés. Côté filles, c'est donc Louise qui garde la tête du classement des prénoms féminins. Ce prénom devrait être donné à près de 5 000 fillettes en 2017. Viennent ensuite Jade et Emma. Cette année, Alice est 5e, Camille, 13e, et Rose, 15e. "Louise conforte la domination de la mode rétro avec Alice et Rose, et vient concurrencer de plein fouet celle des terminaisons en a, toujours très populaires avec huit prénoms présents dans le top 20", a expliqué Stéphanie Rapoport au Parisien. Pour les garçons, c'est Gabriel qui arrive en première position alors qu'il occupait la seconde place du classement en 2016. Jules et Raphaël arrivent ex-aequo en deuxième position. Le prénom Léo, premier en 2016, a quant à lui été refoulé en quatrième position. Adam qui était 3e en 2016, occupe cette année la cinquième position. "C'est un prénom de l'Ancien Testament qui a l'avantage de s'adapter culturellement, et de façon internationale, à toutes les religions et que les couples mixtes adorent", a affirmé l'auteure. Au nombre de cinq, les terminaisons en "o" sont aussi très présentes dans ce top 20 confirmant leur succès.

Pour Stéphanie Rapoport, "les parents cherchent de la douceur dans la prononciation et privilégient donc les sonorités en voyelles, et les prénoms courts d'une ou deux syllabes. L'objectif est de heurter le moins possible les oreilles. Le rétro a la cote également, mais pas n'importe lequel. Il faut du classique et du disparu. Louis, Jules, Paul chez les garçons et Louise, Rose ou encore Camille chez les filles, embrassent toutes ces composantes".

L'Officiel des prénoms, Editions First.

Lire aussi