5 choses à savoir sur les dents de bébé

L’arrivée des dents de bébé est généralement synonyme de douleur. Mais quelle est la durée des poussées dentaires ? Quels sont les symptômes ?… Voici tout ce qu’il faut savoir sur les poussées dentaires.

© Jozef Polc

Bébé salive, pleure, mordille tout ce qu'il trouve… Et alors qu'il commençait à peine à faire ses nuits, il se met de nouveau à mal dormir. Il y a de grandes chances pour que ses premières dents pointent bientôt le bout de leur nez… Cette étape est dans la plupart des cas une période particulièrement difficile pour les tout-petits mais aussi pour les parents. Les bébés peuvent en effet être irritables, agités, avoir moins d'appétit…

Pendant combien de temps ? Les poussées dentaires, c'est-à-dire le moment où les dents de lait se mettent en place dans la bouche, ont une durée variable d'un enfant à l'autre. Elles surviennent habituellement entre le quatrième mois et les 2 ans de l'enfant. La première dent apparaît généralement entre le sixième et le huitième mois. Certains parents peuvent toutefois observer chez leur progéniture une percée plus précoce ou au contraire, plus tardive. C'est ensuite une dent qui va apparaître en moyenne chaque mois durant 18 mois. Au total, ce sont 20 dents primaires qui vont se mettre progressivement en place de manière à ce que l'enfant ait toutes ses dents avant ses 3 ans.

Dans quel ordre ? Quel que soit l'âge auquel les dents apparaissent, elles arrivent presque toujours dans le même ordre. Ce sont ainsi les incisives centrales inférieures qui poussent en premier. A 10 mois, bébé peut avoir déjà huit incisives. Ce sont ensuite les canines inférieures puis supérieures qui font leur apparition entre 12 et 24 mois. Enfin, les molaires, deux en haut et deux en bas, poussent avant l'âge de 30 mois.

Quels symptômes ? Variables d'un enfant à l'autre et parfois d'une dent à l'autre, les symptômes d'une poussée dentaire ne trompent généralement pas. Le bébé va en effet avoir des douleurs dues aux mouvements des dents dans l'os de la mâchoire ou à leur percée à travers la gencive. Il va également beaucoup saliver et baver. Les joues rouges font également partie des symptômes les plus fréquents. Dans ce cas, le tout-petit va mordiller des objets et se frotter les gencives qui peuvent alors être enflées et rouges. Des érythèmes fessiers sont même parfois observés. Il est par ailleurs possible que l'enfant présente une fièvre modérée. Toutefois, si celle-ci persiste pendant plusieurs jours ou devient élevée, il faut immédiatement consulter un médecin.

Comment les soulager ? L'intensité des poussées dentaires peut être très différente d'un enfant à l'autre. Certains bébés vont ainsi très peu pleurer tandis que d'autres vont beaucoup souffrir. Des gestes simples peuvent pourtant soulager bébé. Le premier est de masser régulièrement ses gencives avec un doigt propre ou un linge propre et humide. Vous pouvez également utiliser un gel ou un baume type Hyalurogel 1ères dents® ou Pansoral 1ères dents®. Les plats froids tels que des compotes, des yaourts, etc., sont également un bon moyen d'apaiser la douleur. Donnez-lui aussi un anneau de dentition, sans liquide, réfrigéré et propre pour qu'il puisse le mordiller autant qu'il le souhaite. Cela va endormir la douleur. Par ailleurs, n'oubliez pas d'essuyer régulièrement son visage avec un linge propre pour éviter que des irritations dues à l'excès de salive apparaissent.

A ne pas faire. Il ne faut surtout pas appliquer de produits anesthésiants qui pourraient être avalés par bébé et diminuer son réflexe de déglutition, rappelle l'Assurance Maladie sur son site Internet. Il faut également éviter de lui donner un collier de dentition du type collier d'ambre tout comme des biscuits de dentition qui peuvent provoquer des caries. Enfin, il ne faut évidemment pas frotter les gencives de bébé avec de l'alcool ou de l'aspirine.

Lire aussi