Baignade avec bébé : avez-vous les bons réflexes ?

Selon une enquête Mpedia.fr, 25% des parents utilisent des bouées peu adaptées aux enfants. Avant de partir en vacances, voici une piqûre de rappel pour des baignades estivales en toute sécurité avec bébé.

© famveldman

Les vacances approchent et vous prévoyez de profiter du soleil, de la piscine et de la mer en famille ? Une piqûre de rappel concernant la sécurité avant toute baignade avec bébé n'est donc pas de trop, même si vous estimez tout savoir sur les précautions à prendre. Et pour cause ! Chaque année, 1 000 noyades (dont 400 mortelles) sont recensées en France. Selon une enquête Mpedia.fr réalisée auprès de 659 mamans, 25% d'entre elles utilisent encore des bouées classiques quel que soit l'âge de l'enfant. Pourtant, il s'agit du système le moins sécuritaire puisque l'enfant peut se retrouver la tête en bas, sans pouvoir se retourner pour sortir de l'eau. Sans compter le manque de qualité de certaines bouées et leur taille qui n 'est pas toujours adaptée à la morphologie de l'enfant. Il est donc nécessaire de rappeler les mesures de sécurité à respecter avant toute baignade avec un enfant. L'occasion également de faire le point sur certaines idées reçues.

Ceinture et brassards 2-en-1 
© Babysun
  • Privilégiez les maillots flotteurs. Contrairement aux bouées classiques peu sécurisées ou aux brassards (qui peuvent se crever ou être mal gonflés), les maillots flotteurs ou la bouée type Puddle Jumper sont recommandés. En effet, ils ne nécessitent pas d'air et donc ne présentent pas le risque de se dégonfler, assurant une flottaison en toute sécurité. Autre avantage : l'enfant ne peut l'enlever de lui-même une fois dans l'eau et le porte en permanence dès lors qu'il se trouve aux abords d'une piscine ou de la mer.
  • Rappelons que seule la vigilance des parents permet de surveiller convenablement les enfants, et prévenir ainsi les risques de noyades.
  • Faut-il attendre 2 à 3 h après le repas pour baigner son enfant Non ! Selon l'enquête Mpedia.fr, un parent sur deux estime que ce temps de digestion est indispensable avant toute baignade. Il est certain qu'il ne faut pas sortir son enfant au soleil aux heures les plus chaudes, mais si l'on prend l'exemple des bébés nageurs, il est justement conseillé de leur donner à manger avant et après l'activité.
  • Avant 6 mois : attention à l'hypothermie Près de 40 % des parents baignent leur bébé avant 6 mois. Si tel est votre cas, il faut alors surveiller sa température. En effet, les plus petits ont une surface corporelle deux fois plus importante par rapport à leur poids, en comparaison avec un jeune adulte. Ce qui explique pourquoi ils ont souvent froid. Il est donc indispensable de repérer (comme 44 % des parents interrogés) le bon moment pour le sortir de l'eau. Chair de poule, tremblements, claquement des dents, parole saccadée, peau froide, lèvres bleutées doivent alerter les parents. Et pour éviter toute hypothermie,  il est recommandé de retirer tous les vêtements mouillés de l'enfant et de le sécher rapidement après la baignade.
  • Les lunettes de soleil : indispensables. Seule la moitié des mères interrogées protègent les yeux de leur enfant avec des lunettes solaires adaptées. Or, la réverbération provenant de l'eau et du sable est importante et le cristallin des plus jeunes est encore perméable aux UVA. Le port de lunettes de soleil est donc essentiel pour protéger leurs yeux fragiles. Veillez à choisir une monture adaptée à leur morphologie et à leur âge, avec  des verres résistants à la casse, idéalement de catégorie 4 (a minima 3), et portant la norme CE.
  • La crème solaire, à appliquer régulièrement. La protection solaire est indispensable pour les petits et les grands. Elle est à appliquer avant de partir à la piscine ou à la plage, et après chaque baignade, même si elle est résistante à l'eau. De nombreuses crèmes solaires sont adaptées aux enfants avec une protection Spf 50+.

Lire aussi