Mon bébé a la gastro, que faire ?

La gastro-entérite est le plus souvent bénigne chez l'enfant. Mais diarrhées et vomissements peuvent entraîner une déshydratation. Voici les bons gestes à adopter pour éviter les risques.

Mon bébé a la gastro, que faire ?
©  Aliaksei Lasevich

Diarrhées et vomissements sont les symptômes principaux de la gastro-entérite, qui touche pratiquement tous les enfants entre 6 mois et 2 ans. Ces signes peuvent, selon les cas, s'accompagner de fièvre, de nausées, de maux de ventre et de manque d'appétit. Mais si la gastro est le plus souvent bénigne, le risque principal reste la déshydratation. En effet, en cas de diarrhées et de vomissements, le bébé perd les sels minéraux et l'eau dont il a besoin pour le bon fonctionnement de son organisme. Rappelons que la déshydratation est plutôt rare, mais qu'elle peut être grave si l'enfant n'est pas soigné à temps. 

- Surveillez son poids. Un bébé peut se déshydrater et perdre du poids en quelques heures seulement. Pensez-donc à noter le nombre de selles et de vomissements, à le peser régulièrement et à vérifier la quantité d'aliments et de boissons qu'il ingère. Rappelons qu'une perte de poids de 5 % est synonyme de déshydratation.

- Proposez-lui une solution de réhydratation. Si votre bébé a une gastro-entérite, une solution de réhydratation orale (SRO) contenant de l'eau, des glucides, du sodium et autres sels minéraux, permet à l'enfant de réabsorber les éléments nutritifs qu'il a perdu. Lorsque votre bébé vomit par exemple, proposez-lui de boire cette solution que vous aurez préalablement conservé au réfrigérateur. Concrètement, il vous suffit de remplir un biberon de 200 ml d'eau et de verser un sachet de SRO, disponible sans ordonnance en pharmacies et remboursé jusqu'aux 5 ans de l'enfant. Si votre tout-petit refuse le biberon, tentez de le faire boire à l'aide d'une pipette, par petites doses au départ, puis progressivement en augmentant les doses. 

- Quand faut-il consulter ? En cas de doute et si son comportement ou ses pleurs sont inhabituels, n'hésitez pas à contacter votre médecin. Selon la Société française de pédiatrie, les parents doivent consulter en cas de gastro si l'enfant "présente au moins trois selles liquides en quelques heures, associées ou non à des vomissements". Elle recommande également de "l'emmener très vite dans le service d'urgence le plus proche, s'il refuse de boire, dort beaucoup (on ne parvient pas à le réveiller), s'il est tout mou, grognon, a les yeux cernés, le teint gris ou respire vite."

- Traitez les symptômes et préparez des repas adaptés. Si votre enfant ne présente pas de risque de déshydratation, il est indispensable de le soulager de ses symptômes. En cas de vomissements par exemple, votre médecin pourra prescrire un anti-vomitif (sous forme de suppositoire ou par voie orale) selon les cas, en accompagnement d'une alimentation adaptée. Les repas doivent être fractionnés et légers. En cas de diarhées abondantes (à partir de 3 à 4 selles par jour), proposez du lait sans lactose à votre bébé et si vous allaitez, continuez à donner le sein comme d'habitude en lui proposant des SRO entre les tétées. Supprimez tous les laitages, les légumes verts au profit des petits pots à la banane. Chez les plus grands, carottes, compotes de pomme ou de coing, banane, riz blanc, pâtes, fromages à pâte dure sont à consommer en priorité. Proposez-lui des aliments qu'il aime et veillez à ce qu'il boive suffisamment (eau, soupe...). Enfin, en cas de diarrhées, votre médecin  prescrira à votre enfant les médicaments adéquats.

Lire aussi :