Le bébé de 18 mois

Quand il entame son 18e mois, ce n'est déjà presque plus un bébé, mais déjà un grand : il développe son langage, fait des colères... et apprend aussi à être propre, ce qui n'est pas une mince affaire !

© Fotolia

Vous n’avez maintenant plus affaire à un bébé mais à un petit enfant. Il sait ce qu’il veut, fait savoir qu’il n’est pas content, s’oppose à vous. Sachez poser des limites, faire preuve d’autorité mais aussi garder votre calme.

L’éveil du bébé de 18 mois

L’enfant de dix-huit mois est très curieux et se faufile partout. Aucune porte, aucun tiroir ne lui résistent. Il aime explorer le monde qui l’entoure. S’il le faut, il pousse, tire, escalade… Il sait parfaitement ce qu’il veut et rien ne peut l’arrêter. Aussi, lorsqu’il n’atteint pas son objectif, il pique de grosses colères. Il lui arrive même, lorsqu’il n’est pas content, de mordre ou de taper un petit camarade, ou même vous. C’est tout à fait normal, mais ces réactions "violentes" ne doivent pas être tolérées. Expliquez à l’enfant qu’il a le droit de ne pas être content mais qu’il est interdit de mordre ou de taper. Par ailleurs, lorsqu’il est en colère, essayez de ne pas y prêter trop attention car c’est le meilleur moyen de l’encourager. Laissez-le seul dans la pièce et vaquez à vos occupations. Au bout de quelques minutes, tout rentrera dans l’ordre. 

Certes, votre enfant a gagné beaucoup d’autonomie depuis qu’il marche. Mais il n'est que dans son 18e mois, il a encore besoin de vous ! Bien sûr, rien ne sert de rester dans la même pièce que lui, mais vous ne devez jamais être loin. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un petit enfant arrête ce qu’il est en train de faire pour vérifier que ses parents sont bien là. Il a encore besoin d’être sécurisé. Cette sécurité affective passe bien sûr par l’attention et la tendresse que vous lui portez mais aussi par les limites que vous lui posez et par le rythme de vie régulier que vous lui imposez. En effet, il est rassurant pour lui de manger, de se laver et de se coucher toujours à la même heure.
L’heure du coucher est d’ailleurs un moment important. Vous devez pendre votre temps, lui raconter une histoire, lui parler de sa journée, lui faire un bisou… L’idéal est d’instaurer un rituel quotidien. 

Deux étapes importantes vont être franchies dans les prochains mois, à partir du 18 mois.
Tout d’abord, le langage va se développer. Petit à petit, le vocabulaire de votre enfant va s’enrichir et il va commencer à assembler des mots. Il est important que vous lui parliez correctement car l’apprentissage du langage résulte d’un processus d’imitation. Par ailleurs, sachez que les différences peuvent être très importantes d’un enfant à l’autre. Donc ne paniquez pas si votre enfant ne dit pas encore grand-chose. Le " non " tient maintenant une place essentielle dans ses paroles. C’est sans aucun doute le mot qu’il répète le plus souvent. C’est sa façon à lui de s’affirmer comme un être différent de ses parents. 
La propreté est également une étape essentielle. Vous pouvez désormais commencer à l’y préparer. A dix-huit mois, l’enfant a la maturité physique et intellectuelle pour comprendre ce qu’on lui demande. Mettez un pot à sa disposition (dans les toilettes et non au milieu du salon), et petit à petit, enlevez lui ses couches. Asseyez-le sur le pot à l’heure à laquelle il a ses habitudes. Si rien ne vient, ne l’y laissez pas, ce n’est pas grave. S’il réussit, encouragez-le mais sans exagération. Ne videz pas tout de suite le pot dans les toilettes car cela pourrait l’angoisser de voir "une partie de lui-même" s’en aller avec la chasse d’eau. Si votre enfant refuse d’aller sur le pot, ne le forcez pas, c’est peut-être qu’il est encore trop tôt. Remettez-lui des couches et attendez quelques semaines pour refaire une tentative. 

Parmi les activités que les enfants de cet âge apprécient, on compte le dessin. Confiez-lui des crayons feutres adaptés et il vous réalisera, avec beaucoup de plaisir, de véritables chefs-d’œuvre. 
A dix-huit mois, le petit enfant aime aussi manipuler les livres et, bien sûr, qu’on lui raconte des histoires.
Jouer avec l’eau mais aussi la terre et le sable reste une source importante de plaisir. 

La santé du bébé à 18 mois

Si votre c'est un garçon, à dix-huit mois, il mesure en moyenne 81 cm et pèse entre 11 et 12 kg.
Si c’est une fille, à dix-huit mois, elle mesure en moyenne 79 cm et pèse entre 10 et 11 kg. 

Certains vaccins ou rappels sont à faire entre le 13ème et le 18ème mois. Il s’agit :
- du ROR qui le protège de la rougeole, des oreillons et de la rubéole ;
- du troisième rappel du DT Polio qui le protègera de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite ;
- du troisième rappel du vaccin contre la coqueluche (en même temps que le DT Polio) ;
- du troisième rappel de l’haemophilis influenzae b qui le protègera contre certaines méningites, laryngites, pneumonies. 

L’alimentation d'un enfant à 18 mois

Maintenant, bébé sait parfaitement remplir sa cuillère et la porter, sans la retourner, à sa bouche. Malheureusement, il en met encore à côté et ne mange donc pas encore très proprement. Patience, cela viendra au fil des mois, surtout si vous l’encouragez.

Le bébé de 17 mois Le bébé de 19 mois > 

Retour au suivi de bébé mois par mois

Lire aussi