Le bébé de 13 mois

Lors de son 13e mois, bébé commence souvent à savoir marcher... et part ainsi à la découverte du monde ! C'est le moment de devenir très vigilant, pour éviter les gros bobos.

C’est en moyenne à treize mois qu’un enfant apprend à marcher. Cette étape est importante car il gagne alors beaucoup d’autonomie. Du coup, il change, son caractère s’affirme de plus en plus.

L’éveil du bébé de 13 mois


La grande étape du moment reste la marche. Si votre bébé ne la maîtrise toujours pas, pas de panique. Rien ne presse et d’ici quelques semaines, il pourra trotter avec ses petits camarades à la crèche. 
Si, par contre, bébé s’est enfin lancé, vous allez sans doute constater quelques changements dans son attitude et son caractère. En effet, l’apprentissage de la marche confère une véritable autonomie au petit enfant. Il peut enfin aller où il veut, sans l’aide de ses parents. Des endroits autrefois interdits lui deviennent accessibles. Désormais, il n’en fait plus qu’à sa tête. Et même s’il comprend très bien quand vous lui dites de ne pas faire quelque chose, il fait parfois semblant de ne pas vous entendre. C’est le début du non et la phase d’opposition. Celle-ci s’accentuera surtout vers 18 mois. Peut-être commence-t-il à faire quelques caprices quand il n’a pas ce qu’il veut. Essayez de lui poser des limites. 

La grande étape de la marche concentrant tous les efforts de votre bébé, l’apprentissage du langage stagne un peu. Mais bébé comprend déjà beaucoup de choses et maîtrise quelques mots tels que papa, pain et bien sûr le non. 
 

Le sommeil du bébé de 13 mois


Si bébé avait jusque là un rythme de sommeil bien déterminé, il se peut que cela change ces jours-ci. En effet, vous le constaterez, au fur et à mesure de son développement et notamment dans son 13e mois, les nouveaux apprentissages peuvent perturber le sommeil. Cela ne dure qu’un temps et il retrouve très vite ses marques.

 

La santé et la sécurité du bébé de 13 mois


Si votre bébé est un garçon, à treize mois, il mesure en moyenne 76 cm et pèse 10 kg.
Si c’est une fille, à treize mois, elle mesure en moyenne 74 cm et pèse 9,6 kg. 

Maintenant qu’il marche, bébé va où bon lui semble. Votre vigilance doit donc être accrue. Premier danger, les escaliers. Le mieux est de poser des barrières afin qu’il ne puisse pas y accéder. Il ne doit pas y monter si vous n’êtes pas à côté de lui. 
Tenez également hors de sa portée les produits dangereux. Veillez aussi à bien fermer les portes (notamment celle de l’entrée) et les portails afin que bébé ne s’échappe pas. Si vous vivez en appartement, ne le laissez pas aller sur le balcon sans vous. Soyez particulièrement vigilant lorsque vous êtes à proximité d’une route ou d’un plan d’eau. 

Malgré toutes les précautions que vous prendrez, il est possible que bébé se fasse mal, qu’il tombe, qu’il se brûle. En effet, il part à la découverte du monde et ne se rend pas compte du danger. Mais petit à petit, lors de son 13e mois et dans les mois qui suivent, il va prendre conscience de ce qui lui fait mal et de ses limites. Dans quelques mois, il sera bien plus prudent. 

 

L’alimentation du bébé de 13 mois


Pour fêter son 13e mois, bébé peut manger de tout. Son alimentation se rapproche de plus en plus de celle des grands. Petit à petit, vous mixez moins les aliments pour qu’il s’habitue aux morceaux. Le lait tient toujours une place importante dans son régime, car il est essentiel à sa croissance. Si vous le pouvez, préparez-lui des petits plats maison. En effet, les préparations industrielles ont beaucoup moins de goût. Si vous ne pouvez pas le faire, ne culpabilisez pas et essayez au moins d’alterner. 


Ses repas se composent maintenant ainsi : 
- le matin : un biberon de lait avec éventuellement une farine aomatisée, un jus de fruit, une biscotte ou des céréales, ou un morceau de pain avec de la confiture ou du miel ;
- le midi : des crudités, des légumes et/ou des féculents avec un peu de beurre et de la viande ou du poisson ou un jaune d’œuf, le tout coupé en petits morceaux. En dessert : laitage ;
- au goûter : une compote, un peu de jus de fruits et une tartine de pain ;
- le soir : une soupe de légumes, un laitage (yaourt, semoule, riz au lait…), du pain, une compote.

Si votre bébé n’a pas faim à un repas, ne vous inquiétez pas. En effet, si ce manque d’appétit n’est pas accompagné par d’autres symptômes, c’est simplement qu’il a moins faim que d’habitude ou qu’il est très fatigué, comme cela peut vous arriver à vous aussi. Dans tous les cas, ne le forcez pas à manger, ne le grondez pas et ne lui faites pas de chantage. Le repas doit rester un moment de plaisir.

Conseils "Bébé"