Le bébé de 3 mois

Votre bébé commence son troisième mois ! Il grandit très vite et vous, vous allez peut-être très vite devoir le confier à quelqu'un d'autre pour retourner travailler... Voici comment vivre ce 3e mois en douceur.

© Aleksandra Abu Haltam

Chaque jour, bébé s’éveille un peu plus. Petit à petit, il découvre le monde qui l’entoure. Vous allez peut-être bientôt, si ce n’est déjà fait, recommencer à travailler. C’est une grande étape à laquelle il faut préparer bébé en douceur.

Le sommeil du bébé de 3 mois

A trois mois, le bébé fait la différence entre le sommeil de la journée et celui de la nuit. D'ailleurs, il est capable de dormir six à huit heures d’affilée, aussi peut-on dire qu’il fait ses nuits. Ses phases de réveil sont elles aussi plus longues, de une à deux heures environ. 

A trois mois : le choix du mode de garde pour votre bébé

Si vous aviez une activité professionnelle avant d’avoir bébé, sans doute allez-vous bientôt la reprendre. Se pose donc la question du choix du mode de garde. Plusieurs solutions s’offrent à vous : assistante maternelle, crèches (collectives, parentales…) ou une personne venant à domicile. Sachez que, quelque soit le mode de garde que vous choisirez, vous aurez le droit à une aide de la CAF. 

Si vous choisissez une assistante maternelle, il est essentiel qu’elle soit agréée. D’une part parce que vous aurez des garanties sur ses compétences, d’autre part, parce que vous n’aurez pas d’aide de la CAF si elle ne l’est pas. 

Dans tous les cas, il est nécessaire que ce changement se fasse progressivement et que bébé apprenne à connaître les personnes qui vont s’occuper de lui la journée. Une semaine d’adaptation est souvent prévue dans les crèches. Chez la nourrice, vous pouvez procéder de la même façon. Ainsi, au début vous y resterez avec lui, puis vous le laisserez un peu seul, puis plus longtemps et ainsi de suite.

L’éveil du bébé : la journée type du bébé de 3 mois

Lors de son 3e mois, on peut dire que bébé explore le monde, tant il est attentif à ce qui l’entoure. Il s’agite, remue beaucoup, manifeste son contentement et son mécontentement. Il sourit de plus en plus, et commence même à avoir quelques éclats de rire
Il voit mieux, du coup, il suit tout ce qui l’intéresse du regard. Il cherche à discuter avec vous, en gazouillant de plus en plus. Il aime que vous lui parliez et est attentif à ce que vous lui dites. Plus que les mots, ce sont les expressions de votre visage et le ton de votre voix qu’il comprend.
Il est aussi attentif aux bruits. Dès que l’un d’entre eux attire son attention, il tourne la tête et cesse toute activité pour se concentrer dessus. 
Comme il est de plus en plus curieux, il apprécie de sortir et de découvrir de nouvelles choses. D’ailleurs, il s’endort moins qu’avant au cours de ces promenades. 
Le bain quotidien est un moment de plaisir et de détente pour lui. Il y remue beaucoup. Vous remarquerez sans doute qu’il râle plus souvent au moment de sortir. A plat ventre sur la table à langer, il soulève de plus en plus sa tête et il est capable de se maintenir ainsi pendant une ou deux minutes. 

A trois mois, votre bébé commence à se servir d’avantage de ses mains. Tout d’abord, il les porte à sa bouche et tète son poing. Il commence également à saisir les objets qui sont à sa portée. Le hochet est sans doute l’un de ses jouets préférés. Choisissez-le de couleur vive, facile à saisir et dans une matière lavable. Il lui plaira d’autant plus qu’il fera facilement du bruit. Montrez-lui qu’en secouant son jouet, il obtient des sons. 
Assis dans son transat, il aimera aussi son portique. Si avant il passait son temps à regarder les jouets qui y sont suspendus, il va petit à petit essayer de les saisir. L’idéal est que ces petits jouets soient de couleurs et de matières différentes. Les ballons de baudruche et les rubans retiendront également, sans doute, son attention.  Attention : soyez vigilant et choisissez des objets répondant aux normes en vigueur, portant l’inscription NF ou CE

L’alimentation du bébé de 3 mois

Qu’il soit nourrit au sein ou au biberon, votre bébé en est, désormais, à cinq ou six tétées par jour. Les rations de biberons sont d’environ 180 g. Mais là encore, inutile de s’inquiéter s’il n’en boit pas la totalité à tous les repas. L’important est qu’il grandisse et prenne du poids de manière régulière. 

Si vous devez recommencer à travailler, et que vous allaitez votre bébé, vous allez sans doute devoir le sevrer. Sachez que cette étape prend un peu de temps, alors n’attendez pas le dernier moment. Commencez tout doucement par remplacer l’une des tétées par un biberon, puis deux et ainsi de suite. Vous n’êtes pas obligée de supprimer toutes les tétées et pouvez conserver celles du matin et du soir, par exemple. 

La santé du bébé de 3 mois

Lors de cette visite, le pédiatre continue de s’assurer que votre bébé grandit bien et vous donne des conseils sur son alimentation. Il pèse en moyenne 5,5kg et mesure 60 cm. Sa croissance est très rapide puisqu’il prend environ 150 g par semaine et plusieurs centimètres par mois. 

Il reçoit la deuxième injection – il en faut souvent trois, au total - des vaccins suivants : 
- DT Polio qui le protègera de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite ;
- coqueluche (en même temps que le DT Polio) ;
- haemophilis influenzae b qui le protègera contre certaines méningites, laryngites, pneumonies ;
- et l’hépatite B.

Ces vaccinations peuvent provoquer quelques petites réactions, notamment de la fièvre. Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal. Cela prouve que le corps réagit au vaccin et qu’il développe ses défenses immunitaires. Assurez-vous que sa température ne dépasse pas 39,5°C et donnez-lui du paracétamol. Les vaccins provoquent également des réactions cutanées. Là encore, inutile de s’affoler si elles ne sont pas importantes et si elles ne persistent pas au-delà de quelques jours. 
En revanche, certains enfants peuvent avoir des réactions allergiques à certaines composantes des vaccins. Si vous constatez que votre enfant développe une urticaire, qu’il présente des difficultés respiratoires ou un rythme cardiaque élevé, contactez votre médecin.

Le bébé de 2 mois Le bébé de 4 mois > 

Retour au suivi de bébé mois par mois

Lire aussi