Le bébé de 2 mois

Votre bébé commence déjà son deuxième mois ! Si petit encore, et pourtant il prend déjà tellement de place. Quels sont les nouveaux réflexes à avoir pour son alimentation, sa santé et son éveil quand il a deux mois ?

Les progrès de votre bébé sont quotidiens, il s’éveille un peu plus chaque jour. Il a maintenant quelques habitudes. Mais surtout, votre bébé commence à communiquer, c’est le moment du premier sourire.

Le sommeil du bébé de 2 mois

A deux mois le bébé dort toujours beaucoup, mais peut-être un peu différemment. En effet, il commence à trouver son rythme, aussi ses phases de sommeil sont plus longues. A cet âge, il commence à donner un peu de répit à ses parents durant la nuit.

Comme il dort plus longtemps, ses phases de réveil sont, elles aussi, plus longues ; et c’est tant mieux, car il fait des progrès chaque jour, et vous prenez plaisir à l’observer. 

L’éveil du bébé de 2 mois

L’évolution de votre bébé est quotidienne. Il est de plus en plus attentif à ce qui l’entoure et essaie de communiquer. C’est le moment des premiers "vrais sourires", ceux qui ne sont pas automatiques mais bien adressés à une personne ou un objet. Il commence aussi à gazouiller. Il est important que vous dialoguiez avec votre bébé car ce sont toutes ces étapes qui posent les bases du langage, qui se développera dans quelques mois. Parlez-lui, jouez avec lui, faites-lui découvrir ce qui l’entoure. 

N’hésitez pas non plus à le sortir car il aime découvrir de nouvelles choses. Pour cela, couvrez-le bien et mettez-le dans un landau ou un porte-bébé, dans lequel il retrouvera le balancement qu’il a connu in-utero.  Sachez que le tout petit bébé aime que son quotidien soit bien organisé et que ce soit les mêmes personnes qui s’occupent de lui. Cela lui permet de se sentir en sécurité. 

Ses progrès moteurs sont également impressionnants. Lorsqu’il est maintenu en position assise ou debout, il tient sa tête quelques secondes. En revanche, il perd le réflexe de la marche automatique. Lorsqu’il est sur le dos, ses jambes se déplient. Ses mains s’ouvrent. Si on lui donne un objet, il est capable de le tenir quelques instants. 

A cet âge, sa vue commence à s’affiner. Il reconnaît nettement le visage de ses parents. Il vous suit du regard lorsque vous vous déplacez. Par ailleurs, vous savez maintenant interpréter ses différents pleurs : faim, inconfort, envie d’attirer l’attention…

L’alimentation du bébé de 2 mois

Pour faire tous ces progrès, le bébé a besoin de prendre des forces. Il mange moins souvent mais plus. Il boit maintenant toutes les quatre heures la journée, et toutes les cinq heures, environ, la nuit. 

S’il est nourri au biberon, il en prend cinq à sept par jour, de 150 ml en moyenne. N’oubliez pas de bien nettoyer les biberons et de les stériliser avant de les réutiliser. Vous pouvez les préparer en avance, à condition de les conserver au réfrigérateur, mais pas plus d’une journée. Si votre bébé ne finit pas l’un de ses biberons, ne gardez pas le reste pour la prochaine tétée. 

La santé du bébé de 2 mois

Lors de la deuxième visite, le pédiatre va s’assurer que votre bébé grandit bien, en prenant ses mesures : taille, poids et périmètre crânien. Il vous posera sans doute des questions pour voir comment il évolue au quotidien. Ainsi, il s’assurera qu’il entend et voit bien, et qu’il fait bien des progrès. 
N’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit.

C’est également à l’âge de deux mois qu’on lui administre ses premiers vaccins : 
- DT Polio qui le protègera de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite ;
- Coqueluche (même vaccin que le DT Polio) ;
- haemophilis influenzae b qui le protègera contre certaines méningites, laryngites, pneumonies ;
- et l’hépatite B.

Ces vaccinations peuvent provoquer quelques petites réactions, notamment de la fièvre. Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal. Cela prouve que le corps réagit au vaccin et qu’il développe ses défenses immunitaires. Assurez-vous que sa température ne dépasse pas 39,5°C et donnez-lui du paracétamol. Les vaccins provoquent également des réactions cutanées. Là encore, inutile de s’affoler si elles ne sont pas importantes et si elles ne persistent pas au-delà de quelques jours. En revanche, certains enfants peuvent avoir des réactions allergiques à certaines composantes des vaccins. Si vous constatez que votre enfant développe une urticaire, qu’il présente des difficultés respiratoires ou un rythme cardiaque élevé, contactez votre médecin.

Conseils "Bébé"