Comment protéger les bébés de la chaleur ?

Les bébés sont particulièrement fragiles et sensibles à la chaleur. Quels sont les bons gestes à adopter lorsque les températures avoisinent, comme ces jours-ci, les 35°C ? Réponses du Dr Eric Saban, pédiatre.

© Elena Stepanova

Le mercure grimpe. Il faut être particulièrement vigilant avec les tout-petits qui font partie des premières personnes à être exposées aux risques de déshydratation. Mais ce n’est pas toujours facile de savoir quels gestes adopter. Quelle quantité d’eau donner à son enfant ? Est-il nécessaire de mouiller ses vêtements ? Peut-on aller à la plage ? Pour que bébé supporte au mieux ces périodes de fortes chaleurs, le pédiatre Eric Saban nous livre ses conseils.

A la maison, les bons réflexes !

Pour éviter que votre bébé n’ait trop chaud dans la maison, il faut tout d’abord penser à le découvrir. "Les parents peuvent le laisser en couche toute la journée. La nuit, une couche et un body à manches courtes suffisent. En étant découvert, l’enfant va moins transpirer et aura donc moins de pertes hydriques à compenser. Appliquer un linge humide n'est pas conseillé", affirme le Dr Eric Saban. Ce dernier recommande par ailleurs d’utiliser un ventilateur en période de forte chaleur. "Contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas à l’origine de maladies infectieuses.

A la maison, on découvre
son bébé. © Tatyana Gladskih

Les parents peuvent ainsi en placer un dans la chambre de leur bébé. Attention toutefois à ne pas le mettre trop près de l’enfant et à en choisir un fixe. Les mouvements des ventilateurs attirent en effet les tout-petits et ces derniers risqueraient d’y mettre leurs doigts." Donner deux à trois bains par jour sans savon à son bébé est également un bon moyen de le rafraîchir quand il fait très chaud. Le pédiatre indique que "ces bains rafraîchissants doivent être d’une température de 30/32°C en période de canicule et ne durer que trois à cinq minutes".

Hydrater régulièrement son bébé.

Il faut toujours penser à bien hydrater son enfant que l’on soit à la maison, en ville, en voiture, ou à la plage… "Si le bébé est nourri au sein, il faut éviter de lui donner de l’eau avant 3 à 4 mois. Après cet âge-là, il peut commencer à en boire un petit peu. Un enfant nourri au biberon peut quant à lui boire de l’eau entre les repas mais uniquement lors des journées très chaudes. Deux à trois gorgées d’eau toutes les 30 minutes environ données à mi-distance des repas sont recommandées. A partir de 18 mois, le bébé peut boire de l'eau à la demande", assure le Dr Saban.

Des sorties plus courtes.

Lorsqu’il fait beau, les parents ont évidemment envie de sortir. Mais ce n’est pas toujours possible lorsqu’on a un nourrisson à la maison. "Il est habituellement conseillé de sortir une heure par jour avec son bébé mais en période de forte chaleur, 30 minutes suffisent. Cependant, il vaut mieux éviter les heures les plus chaudes de la journée et sortir tôt le matin, ou tard le soir. S’il fait vraiment trop chaud, les parents peuvent même ne pas du tout sortir avec leur nourrisson", assure le pédiatre. Si toutefois une obligation vous pousse à vous déplacer, que vous partez en vacances ou que vous souhaitez aller à la plage, des précautions supplémentaires sont à prendre pour protéger bébé du soleil et de la chaleur. Ainsi, "il faut penser à bien vérifier que la capote de la poussette est installée. Pour protéger le visage et les yeux de l’enfant, un bob ou une casquette à rebord large ainsi que des lunettes de soleil sont nécessaires. Côté vêtements, une couche et un body à manches courtes suffisent. Inutile de le couvrir davantage ! Enfin, il ne faut surtout pas oublier de lui appliquer un écran total (indice 50) sur les zones exposées (visage, bras, jambes…)".

Attention au risque d'hydrocution à la plage !

La plage, uniquement aux heures
les moins chaudes © Elena Stepanova

Aller à la plage avec un bébé durant les heures chaudes n’est absolument pas recommandé. Il est en effet préférable de s’y rendre avant 10 heures ou après 17 heures. Et si l’écran total est de rigueur, il ne faut pas pour autant exposer bébé au soleil. "En plus de porter un T-shirt anti-UV et un maillot de bain, l’enfant doit toujours être sous un parasol ou sous une tente anti-UV. Evidemment, un bébé peut aller à l’eau mais pas durant sa période de digestion. Il est en effet préférable d’attendre plusieurs heures après un repas. De plus, il faut être particulièrement vigilant au risque d’hydrocution. Pour l’éviter, la baignade doit être progressive. Les bébés sont en effet habitués à l’eau du bain mais pas à une eau plus fraîche. Mouillez ainsi peu à peu le dos, le ventre, etc., sans oublier le plus important, l’arrière de la nuque", indique le pédiatre.

En voiture, pare-soleil, brumisateur et arrêts réguliers de rigueur.

"En voiture, les parents doivent penser à allumer la climatisation mais attention à ce qu’elle ne soit pas trop forte pour le petit. Il est aussi important de mettre des pare-soleil sur les fenêtres arrières qui protégeront l’enfant des coups de soleil, signale le Dr Saban. Pour le rafraîchir, il ne faut pas hésiter à utiliser un brumisateur d’eau minérale." Par ailleurs, le bébé ne doit pas être plus couvert qu’à la maison. C’est par exemple inutile de lui faire porter un bob en voiture. Enfin, mais cela vaut également lors des journées moins chaudes, "il est indispensable de s’arrêter fréquemment, au moins toutes les deux heures pour boire quelques gorgées d’eau, respirer et surtout renouveler l’air de la voiture. Il est également important de rappeler qu’un enfant ne doit jamais rester seul dans une voiture même s’il est à l’abri du soleil et que l’arrêt ne dure que quelques minutes. Un enfant qui se trouve dans une voiture en plein soleil durant cinq minutes souffrira d’une déshydratation sévère". Inutile donc de prendre ce risque.

Lire aussi