5 conseils pour voyager en avion avec un enfant

C’est la première fois que vous prenez l’avion avec votre bébé ? Pas d’inquiétude, si vous avez les bons réflexes, le vol a des chances de bien se passer ! Voici cinq conseils pour bien gérer un voyage en avion avec un enfant.

© Andrey Kuzmin

C’est bientôt les vacances. Vous aviez prévu de partir en avion avec votre bébé mais plus le départ approche, plus vous stressez. Colère, pleurs, déshydratation… Vous vous posez mille et une questions. Avec certaines compagnies aériennes, sachez tout d'abord qu’un enfant de moins de deux ans peut ne pas avoir de siège attribué. Il doit en fait voyager sur les genoux du passager qui l’accompagne. Ce dernier doit également le tenir dans ses bras durant les phases de décollage et d’atterrissage ainsi qu’en cas de turbulences. Il est alors retenu par une ceinture spécifique solidaire de la ceinture de l’accompagnateur. Un bébé peut aussi avoir son propre siège. Dans ce cas, il doit voyager dans un siège automobile homologué de type "coque", être certifié pour les voyages en avion et être adapté aux dimensions du siège de l’avion. Ce sont les parents qui sont chargés de l’installer. Mise à disposition de berceau, transport gratuit de la poussette, menu spécifique… Certaines compagnies aériennes mettent par ailleurs en place divers services pour vous faciliter la vie. Pour que le voyage avec votre bébé soit réussi, il est donc essentiel de bien s’organiser en amont. Voici cinq conseils pour être capable de tout gérer le jour J.

  • Prévenez la compagnie aérienne de la présence de votre bébé

Sur les vols long-courriers, des lits bébé peuvent être mis à disposition des voyageurs, et cela dans toutes les classes. Le nombre de lits bébé étant limité sur un vol, il est indispensable de prévenir le plus tôt possible la compagnie aérienne de la présence de votre bébé. Sachez, par ailleurs, qu'un menu béné pour être proposé. Pour faciliter les déplacements, une poussette pliante est souvent autorisée jusqu’à l’avion. Celle-ci est ensuite récupérée à la descente de l’avion ou à la remise des bagages. Les autres types de poussettes et les landaus sont quant à eux généralement enregistrés en tant que bagages.

  • Pensez à bien l'hydrater

L’air étant sec et pressurisé en cabine, il est essentiel d’hydrater régulièrement son enfant. Prévoyez ainsi suffisamment de lait en poudre et d’eau. Déglutir lui permettra par ailleurs d’atténuer les changements de pression dans ses oreilles et d’éviter ainsi les pleurs. Pour réguler la pression dans ses oreilles, vous pouvez également utiliser une tétine. Les plus grands pourront mâcher un chewing-gum ou manger un biscuit. Vous pouvez enfin instiller quelques gouttes de sérum physiologique dans les yeux de votre enfant s'ils sont secs.

  • Rassurez-le

Si vous n’êtes pas rassuré en avion, sachez que votre bébé sera lui aussi certainement inquiet. Le stress étant communicatif, il faut penser à être serein avant et pendant le vol. Votre enfant sera ainsi plus calme et moins coléreux. N’hésitez pas à lui parler et à le rassurer lors du décollage et de l’atterrissage.

  • Emportez quelques jouets

Pour occuper votre bébé, pensez à prendre ses jouets préférés sans oublier son doudou ! Ils seront vos meilleurs alliés pour éviter pleurs et colère. Pour les plus grands, prévoyez un cahier de coloriage, un dessin animé, des jeux… Si vous avez oublié, pas de panique ! Les compagnies aériennes proposent parfois des cahiers de jeux et/ou de coloriage, des puzzles, etc., adaptés à l’âge de l’enfant.

  • Prévoyez suffisamment de changes

Couches, lingettes nettoyantes, biberons, petits pots… Pensez à en prendre suffisamment pour tout le voyage sans oublier le retour. C’est indispensable pour que l’enfant se sente bien durant toute la durée du vol. Par ailleurs, n’hésitez pas à lui débarbouiller le visage de temps en temps. Cela fait toujours du bien ! Vous pouvez également changer régulièrement ses vêtements surtout si l’attente dans le hall de départ a été longue. L’intérieur de la cabine étant climatisé, il faut penser à préparer des vêtements chauds pour éviter que votre enfant n’ait froid. Notez que si votre enfant est enrhumé, mieux vaut consulter un médecin avant le départ pour dégager ses voies respiratoires. Cela risquerait en effet de le gêner pour réguler la pression dans ses oreilles lors du décollage et de l’atterrissage.

Plus d'infos :

"En voyage les enfants !" de Marie Perarnau aux Editions du Rocher

Lire aussi