Diversification alimentaire : mode d'emploi

Chaque bébé est différent et c'est un élément qu'il faut prendre en compte lorsque l'on se charge d'effectuer la diversification alimentaire de son enfant. L'introduction des légumes est une étape importante. Voici quelques pistes pour que tout se déroule bien.

Introduire les légumes dans les repas de bébé
© Svetlana Fedoseeva - Fotolia.com

Quand commencer ?

Certains parents débutent dès 4 mois mais généralement, c'est autour de 5-6 mois que les pédiatres conseillent de commencer l'introduction de légumes dans l'alimentation de bébé.

Comment procéder ?

fotolia 31088248 subscription l victoria p
Dans un premier temps, on mélange un légume au biberon. © victoria p. - Fotolia.com

Pour les mamans qui n'allaitent pas, débutez en ajoutant à l'eau du biberon un bouillon de légumes qui fera découvrir un nouveau goût à votre bébé, sans pour autant changer la consistance du biberon. Puis, vous mélangerez une cuillère à soupe de purée de légumes au biberon, puis deux... jusqu'à lui en donner cent grammes, le reste étant toujours du lait. Pour celles qui allaitent, vous pouvez tirer votre lait et procéder de la même manière, sinon faites une petite portion de purée du légume de votre choix et donnez lui une cuillère.

Privilégiez le repas du midi pour commencer à introduire un légume et un seul à la fois afin que bébé différencie bien les goûts. Cela vous permettra aussi de repérer si votre enfant fait des allergies à un aliment en particulier. Le but est d'introduire un nouveau légume chaque semaine. Evitez les légumes en conserve qui sont trop salés. Préférez les légumes frais, congelés ou les petits pots.
 

Quels légumes introduire ? A quel moment ?

 Entre 5 et 18 mois, il faut privilégier des légumes doux, bien cuits, peu filandreux, frais ou surgelés. Parmi les légumes qui sont souvent introduits en premier, on trouve le blanc des poireaux, les haricots, les courgettes sans pépins et sans peau, la carotte et les épinards. Vous pouvez également cuisiner endives, potirons, concombres épépinés, betteraves rouges ou encore salades cuites. Concernant la pomme de terre, vous pouvez vous en servir comme liant mais il est préférable de l'introduire aux alentours de 8 mois.

 A partir de 18 mois, vous pourrez commencer à introduire les aliments moins bien tolérés par le tube digestif du bébé. C'est aussi une bonne manière de prévenir des allergies. Vous pouvez donc préparer lentilles, oignons, tomates, artichauts, poivrons, salsifis, choux fleurs, navets, petits pois...

Comment les préparer ?

La cuisson se fait à l'eau ou à la vapeur, sans ajout de sel. Les légumes doivent être mixés. Privilégiez le mode purée jusqu'à ce que votre bébé ait ses dents. Puis ensuite, vous pourrez opter pour des purées avec des petits morceaux de légumes.

Quelques recommandations d'usage 

Vous verrez rapidement que votre bébé a déjà ses préférences en termes de goût. Attention, ne le forcez jamais. S'il n'aime pas la première fois, reproposez-lui quelques semaines plus tard. C'est la meilleure manière de ne pas créer de dégoût ou d'opposition systématique au moment des repas.

A lire aussi :

 

 Découvrez également toutes nos recettes pour enfants dans notre rubrique Cuisine et suivez régulièrement notre dossier Alimentation de bébé.