Education : la France, de moins en moins bien notée

Les résultats de l'enquête Pisa dirigée par l'OCDE pointe du doigt les faiblesses de la France en matière d'éducation. Le point.

Pisa : résultats éducation France
© WavebreakmediaMicro - Fotolia

L'OCDE a rendu le livret scolaire de la France et il est loin de recevoir les "félicitations". En effet, l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques a publié ce matin les résultats de l'enquête Pisa (Programme international pour le suivi des acquis des élèves). Lancée depuis 13 ans maintenant, cette étude évalue les systèmes éducatifs internationaux. L'enquête, réalisée tous les 3 ans, se base sur trois domaines : la compréhension de l'écrit, les mathématiques et les sciences.
Cette année, plus de 510 000 élèves de 65 pays et économies ont été soumis aux épreuves. Il en ressort que les petits Français ont chuté au niveau des mathématiques : "En France, le score obtenu en mathématiques par les élèves de 15 ans a diminué de 16 points entre PISA 2003 (511 points) et PISA 2012 (495 points), ce qui, en 9 ans, fait  passer la France du groupe des pays dont la performance est supérieure à la moyenne de l'OCDE au groupe des pays dont la performance est dans la moyenne de l'OCDE." indique l'enquête.
Bonne nouvelle en revanche pour la compréhension de l'écrit ! "La France se situe au-dessus de la moyenne des pays de l'OCDE avec un score de 505 points en compréhension de l'écrit (contre 496 points, en moyenne, dans les pays de l'OCDE) et affiche un score identique à celui qu'elle avait obtenu lors du cycle PISA 2000" analyse l'étude. Il est aussi précisé que : "la proportion d'élèves très performants a augmenté de 4 points de pourcentage. Point négatif : la proportion d'élèves peu performants a elle aussi augmenté de 4 points de pourcentage sur cette période". Mais les filles peuvent être contentes d'elles car ce sont leurs résultats qui améliorent le score en compréhension de l'écrit : "Ainsi, entre 2000 et 2012, la proportion d'élèves très performants a augmenté de 6 % chez les filles (contre seulement 2 % chez les garçons), alors que dans le même temps, la proportion d'élèves en difficulté a augmenté de 6 % chez les garçons (contre seulement 2 % chez les filles)."
Du côté des sciences, RAS. "Le niveau de performance de la France en sciences se situe dans la moyenne des pays de  l'OCDE, avec un score moyen de 499 points (contre 501 points, en moyenne, dans les pays de l'OCDE), et est resté stable depuis 2006." conclue l'enquête.
Ces scores mettent également en lumière des corrélations entre performances et milieu socio-économiques... L'étude fait ainsi clairement apparaître que "Le système
d'éducation français est plus inégalitaire en 2012 qu'il ne l'était 9 ans auparavant et les inégalités sociales se sont surtout aggravées entre 2003 et 2006 (43 points en 2003 contre 55 en 2006 et 57 points en 2012).
" et conclut qu'"en France, lorsque l'on appartient à un milieu défavorisé, on a clairement aujourd'hui moins de chances de réussir qu'en 2003."

Source : enquête PISA

Et sur le forum... Venez témoigner !

 Enfants en difficulté : sont-ils aidés par l'école ?

A lire aussi :

 La chronique de notre experte, Bernadette Nozarian : "Pisa et non scolarisation"