Parcoursup : comment s'inscrire et formuler ses vœux d'orientation ?

PARCOURSUP - Les futurs bacheliers ont jusqu'au 13 mars pour s'inscrire et formuler leurs vœux sur la nouvelle plateforme Parcoursup. Découvrez le calendrier 2018.

Parcoursup : comment s'inscrire et formuler ses vœux d'orientation ?
© gstockstudio- 123rf

[Mise à jour du 6/02/2018]. La nouvelle plateforme qui remplace Admission Post Bac (APB), a ouvert le 15 janvier dernier. Les lycéens ont commencé à s'inscrire sur ParcourSup et pourront saisir leurs vœux (10 au maximum) jusqu'au 13 mars 2018, puis les modifier jusqu'à la fin du mois de mars.

Parcousup fait polémique. La plateforme qui vise à mieux accompagner les élèves de terminale dans leur choix d'orientation après l'obtention de leur baccalauréat fait aussi l'objet de nombreuses contestations. Élèves et professeurs du second degré protestent, ce mardi 6 février à Paris et dans plusieurs grandes villes de France, contre la réforme du baccalauréat et contre les conditions d'accès à l'université. En cause ? Les syndicats lycéens, étudiants et enseignants pointent du doigt les critères pris en compte dans l'examen des dossiers (les "attendus") pour être admis dans la filière de leur choix, alors même que le gouvernement avait annoncé supprimer le tirage au sort à l'université. L'Unef craint notamment que ces critères viennent "renforcer la compétition entre les établissements" et "favorisent la sélection sociale à l'entrée de l'université".  Pour la FCPE, "ces attendus posent finalement davantage de problèmes qu'ils n'en résolvent". L'association de parents d'élèves craignent également que "les conseils de classe jugent plutôt qu'ils ne conseillent les jeunes sur leur projet", puisqu'une "fiche Avenir" sera désormais remplie par le chef d'établissement dans le logiciel Parcours Sup, lors du conseil de classe.

Dates des inscriptions et saisie des vœux 

Les inscriptions ont lieu jusqu'au 13 mars 2018. Les lycéens sont invités à créer leur dossier en enregistrant leur adresse mail et en téléchargeant l'application ParcourSup sur leur smartphone. Ils pourront également saisir l'adresse mail de leurs parents pour qu'ils puissent recevoir les messages et alertes liés à la nouvelle procédure. Avant de choisir leur orientation, chaque étudiant devra s'informer sur les différentes formations et notamment sur les débouchés, les contenus et les places disponibles... Aussi, 10 vœux au maximum pourront être saisis jusqu'au 13 mars 18h. Contrairement à l'ancienne plateforme, il n'est pas nécessaire de classer ses vœux. En revanche, il faudra exprimer une préférence. "Non communiquée aux établissements choisis, cette information pourra être utilisée par la commission d'accès à l'enseignement supérieur pour trouver une formation à ceux qui n'ont pas reçu de proposition d'admission", précise le ministère de l'éducation dans un communiqué. 

Les élèves pourront formuler leurs vœux en classe, et demander conseil auprès de leurs professeur principal, ou à la maison. Pour l'accompagner et l'aider à faire le bon choix en fonction de son profil et de ses envies, rendez-vous ensemble aux portes ouvertes, aux salons de l'orientation ou aux réunions d'informations organisées par les établissements scolaires. 

Dates de la validation des vœux

Les futurs bacheliers ont jusqu'au 31 mars 2018 pour saisir un projet de formation motivé pour chaque vœu. D'éventuelles pièces pourront être demandées en pièce jointe. Une fois le dossier complet, une confirmation est demandée pour chaque vœu.

Dates des propositions d'admission et réponses

Entre le 22 mai et le 21 septembre, les lycéens reçoivent des propositions d'admission. Il existe alors plusieurs cas de figure : 

- le lycéen reçoit une seule proposition : il peut confirmer, ou demander à conserver tout ou une partie de ses vœux en attente (Oui Si).

- le lycéen reçoit plusieurs propositions : il peut accepter une proposition et renoncer aux autres, ou demander à conserver tout ou une partie de ses vœux en attente

- le lycéen reçoit uniquement des propositions en attente : il peut attendre qu'une place se libère

- le lycéen ne reçoit que des réponses négatives : la commission d'accès à l'enseignement supérieur pourra alors lui faire des propositions.

Une application pour suivre son dossier

Disponible début février, l'application ParcourSup permettra aux lycéens de suivre leur dossier en temps réel et directement sur leur smartphone. Ils pourront s'informer (sur les caractéristiques de chaque formation, les contenus des enseignements, les attendus des formations, les taux de passage en deuxième année, les débouchés, etc), poser des questions, ou encore, échanger avec des professionnels de l'orientation tout au long du processus. Une fois son profil crée sur l'appli, chaque élève pourra également recevoir des alertes concernant les mises à jour de leur dossier. (Disponible sur Android et sur IOs, à télécharger depuis le site www.parcoursup.fr).

La phase complémentaire

Les lycéens qui n'ont pas reçu de proposition d'admission ne seront pas laissés de côté. A partir du 26 juin 2018, de nouveaux vœux pourront être formulés pour des places vacantes. Ainsi, les souhaits de formation prioritaires seront étudiés après les résultats du baccalauréat, et des formations leur seront proposées en fonction de leurs choix initiaux.

Au 21 septembre, tous les bacheliers seront inscrits. L'inscription administrative se fait alors directement auprès des établissements scolaires (attention donc aux dates limites d'inscription).

© ParcourSup

ParcourSup Vs APB, quelle différence ? 

Cette nouvelle plateforme d'orientation est revue en profondeur. En effet, le logiciel APB, censé simplifier les démarches administratives lors des inscriptions des élèves, a vivement été critiqué, d'autant que de nombreux bacheliers se sont retrouvés diplômes en poche, sans affectation à la rentrée 2017. La plateforme change donc de nom (ParcourSup), et de formule. Plus de transparence, suppression de l'algorithme... ParcourSup devrait donner la chance à tous les bacheliers. Concrètement, les lycéens auront la possibilité de choisir 10 vœux au maximum, contre 24 avec APB, et n'auront plus besoin de les classer, ce qui évite ainsi le choix d'une filière par défaut. Autre point fort : toutes les candidatures devront être examinées par les établissements scolaires.

Enfin, les lycées devront désormais soumettre aux établissements de l'enseignement supérieur une "fiche avenir" contenant toutes les appréciations des professeurs ainsi qu'un avis du directeur.

Lire aussi