Parcoursup : ce qu'il reste à faire pour les élèves ?

Les futurs bacheliers avaient jusqu'au 31 mars pour finaliser leur dossier et confirmer leurs vœux d'orientation. Que leur reste-t-il à faire à présent ? Suite du calendrier.

[Mise à jour du 12/04/2018]. La nouvelle plateforme qui remplace Admission Post Bac (APB), a ouvert le 15 janvier 2018. Les lycéens ont commencé à s'inscrire sur Parcoursup et ont pu les modifier et les confirmer définitivement jusqu'au 31 mars 2018. Étaient concernées toutes les personnes (lycéens, apprentis, étudiants en réorientation) souhaitant s'inscrire en première année d'enseignement supérieur. N'étaient pas concernés les étudiants qui redoublent leur première année d'étude, les candidats en formation continue et ceux soumis à une "demande d'admission préalable" (les étudiants titulaires d'un diplôme étranger par exemple). Alors, comment s'inscrire et quels documents fournir ? Comment saisir ses vœux ? Qu'est-ce qu'un vœu multiple ? Comment rédiger son "projet de formation motivée" ? Que faire si on n'a reçu aucune réponse positive ? Réponses. 

Les futurs bacheliers ont eu jusqu'au samedi 31 mars pour effectuer leurs vœux dans le supérieur et les confirmer définitivement. Désormais, que leur reste-t-il à faire ?

  • Si l'élève a effectué ses vœux, a rempli et validé convenablement son dossier avant cette date, il doit attendre les réponses des établissements qui seront annoncées à partir du mardi 22 mai 2018. En effet, du 4 avril jusqu'à cette date, les différents établissements du supérieur vont examiner tous les dossiers reçus et établir un classement avant de donner leurs réponses. Lorsqu'un établissement sera en mesure de donner une réponse (positive, négative ou "en attente"), l'élève en sera informé via l'appli ou le site Parcoursup et il recevra un mail. Notez qu'il sera important de donner sa réponse rapidement : le délai de réponse aux propositions reçues entre le 22 mai et le 25 juin est de 7 jours, celles reçues entre le 26 juin et le 20 août est de 3 jours et celles reçues du 21 août au 5 septembre est de seulement 1 jour. 
  • Si l'élève n'a pas validé ses vœux à temps ou qu'il souhaite candidater à des formations hors Parcoursup, il doit se renseigner sur les formations qui ne nécessitent pas de passer par la plateforme (certaines écoles spécialisées en communication, paramédical, commerce... et quelques facs et prépas privées) et y déposer, s'il est intéressé, sa candidature. Il peut également attendre de s'inscrire à la phase complémentaire à partir du mardi 26 juin 2018 : il pourra formuler de nouveaux vœux. Attention : si certaines formations auront des places vacantes, d'autres seront complètes et donc inaccessibles. 


Voir le calendrier 2018 de Parcoursup : 

15 janvier 2018 Ouverture de la plateforme Parcoursup
Du 22 janvier au 13 mars 2018 Formulation des vœux : l'élève peut à tout moment les modifier, en supprimer ou en ajouter.
31 mars 2018  Confirmation des vœux : le dossier de l'élève est donc définitif et remis aux formations demandées.
Du 22 mai au 5 septembre 2018 Réponses de la part des établissements : suite à une proposition d'admission, l'élève doit à son tour donner une réponse positive ou négative.
26 juin 2018  Ouverture de la phase complémentaire : l'élève peut formuler de nouveaux vœux en fonction des places vacantes.
Été 2018 Inscription administrative dans la formation : cette inscription se fait directement auprès de l'établissement scolaire  (attention donc aux dates limites d'inscription)
21 septembre 2018 Fin de la procédure : tous les bacheliers qui ont reçu une réponse favorable sont inscrits.

Dates des inscriptions sur Parcoursup

Les inscriptions sur Parcoursup ont lieu jusqu'au 13 mars 2018 à 18h. Jusqu'à cette date, les lycéens sont invités à créer leur dossier en enregistrant leur adresse mail ou en téléchargeant l'application Parcoursup sur leur smartphone. Ils pourront également saisir l'adresse mail de leurs parents pour que ces derniers puissent recevoir les messages et alertes liés à la nouvelle procédure. Jusqu'au 13 mars 2018, les élèves doivent saisir jusqu'à 10 vœux maximum sur la plateforme d'orientation. Quels documents fournir pour s'inscrire ? L'ado doit donc communiquer son adresse mail, son INE (un numéro à 11 caractères figurant sur le bulletin scolaire), son relevé de notes aux épreuves anticipées du baccalauréat (ou le relevé de notes du baccalauréat pour les étudiants titulaires), son numéro "OCEAN" (numéro d'inscription au baccalauréat pour les candidats libre), ainsi que le dernier avis d'imposition des parents pour les élèves boursiers.

Parcoursup : comment saisir ses vœux ? 

Avant de faire leurs choix, il est conseillé pour chaque étudiant de s'informer sur les différentes formations et notamment sur les débouchés, les contenus et les places disponibles. Cela va leur permettre de bien réfléchir à leur projet d'études. A partir du 22 janvier 2018, l'élève crée son dossier de pré-inscription : c'est-à-dire que l'élève peut formuler entre 1 et 10 vœux en choisissant parmi plus de 13 000 formations (sélectives (CPGE, BTS, DUT, écoles...) ou non sélectives (licence, PACES...), privées ou publiques) disponibles sur Parcoursup. Toutefois, l'élève peut émettre des sous-vœux grâce aux vœux multiples (explications ci-dessous). Contrairement à l'ancienne plateforme APB, il n'est pas nécessaire de classer ses vœux. Toutefois, l'élève peut expliquer ses préférences dans un encart consacré. Est-il possible de changer d'avis ? Oui, tant que le vœu n'est pas confirmé, l'élève peut le supprimer jusqu'au 13 mars 2018.

Qu'est-ce qu'un vœu multiple ?

Le vœu multiple permet de candidater en même temps pour plusieurs cursus similaires. Une bonne manière d'élargir ses choix d'orientation ! Seront notamment concernées certaines filières comme les formations d'ingénieur, les classes prépa, les BTS ou DUT par exemple. Elles sont composées de plusieurs sous-vœux, qui correspondent à une formation dans un établissement. Il est donc possible, à l'intérieur d'un vœu multiple, de sélectionner plusieurs formations similaires (concrètement, l'élève peut se pré-inscrire dans 4 classes prépa MPSI (Mathématiques, physique et sciences industrielles), mais cela comptera pour un seul vœu !). Mais attention, les sous-voeux ne sont pas illimités : l'élève a la possibilité de formuler jusqu'à 10 sous-vœux par vœu multiple et 20 sous-vœux au total. 

Prenons le cas de Julien, élève de terminale, qui pourra répartir ses sous-vœux comme ceci : (dans cet exemple, Julien a atteint sa limite de 20 sous-vœux, mais peut encore formuler 7 vœux "simples")

Vœu n°1 : Vœu n°2 :  Vœu n°3 :
Classe prépa MPSI BTS Techniques d'Ingénieur IUT Mesures Physiques
Sous-vœux du vœu n°1 : Sous-vœux du vœu n°2 :  Sous-vœux du vœu n°3 : 
Prépa à Louis-Legrand (Paris) BTS au CFA de l'Aforp (Yvelines) DUT à l'IUT Paris Diderot
Prépa au Lycée Stanislas (Paris) BTS au CFA de l'industrie (Meurthe et Moselle) DUT à l'IUT d'Orsay
Prépa au Lycée Henri IV (Paris) BTS au Campus Centre (Indre) DUT à l'IUT de l'Oise
Prépa au Lycée Blaise Pascal (Orsay) BTS au Lycée Condorcet (Aisne) DUT à l'IUT de Cachan
Prépa au Lycée Hoche (Versailles) BTS au Lycée Martin Luther King (Seine-et-Marne) DUT à l'IUT de Saint-Denis
Prépa au Lycée Gay Lussac (Limoges) BTS au Lycée Jacquard (Paris)  
Prépa au Lycée Saint-Louis (Paris) BTS au CFA de l'Industrie Turgot (Limoges)  
Prépa au Lycée Henri Poincaré (Nancy)    

Prochaine étape : la finalisation du dossier et la confirmation des vœux d'orientation. Les futurs bacheliers ont jusqu'au 31 mars 2018 pour confirmer leurs vœux. L'élève doit ainsi faire ce qu'on appelle le "projet de formation motivé" (soit une mini lettre de motivations qui présente les raisons de ce choix d'orientation) et ce, pour chacun de ses vœux. Cette lettre de motivations sera lue par le responsable des admissions de la formation et permettra de départager les candidats dans les filières où les places sont limitées. Il faudra donc bien prendre le temps de la rédiger. D'éventuelles pièces supplémentaires (un CV ou les bulletins de première et de terminale) pourront être demandées en pièce jointe. Une fois le dossier complet, une confirmation est demandée pour chaque vœu. Rappelons que jusqu'au 31 mars, l'élève peut renoncer à son vœu même s'il l'a au préalable confirmé. En effet, chaque vœu doit être validé par l'élève via la plateforme afin de compléter leur dossier. En revanche, au-delà de cette échéance, il sera trop tard pour faire des modifications. 

Attention : certains établissements scolaires se chargent de faire parvenir vos notes et vos appréciations aux différentes formations demandées. Vérifiez donc attentivement l'exactitude des données de vos bulletins puisque ces derniers vous seront demandés par les différentes formations. En cas d'erreur, signalez-le à votre établissement pour qu'il puisse faire les corrections avant le 31 mars 2018. Si votre école ne participe pas au partage de vos bulletins, ce sera à vous d'effectuer la saisie manuelles des bulletins demandés. 

CV, lettre de motivations... Comment rédiger un projet de formation motivé ? 

  • L'élève doit se rendre dans la rubrique "Ma préférence"
  • Pour chacun de ses vœux, il doit expliquer ses motivations à rejoindre ce cursus (en 1 500 caractères maximum)
  • Parfois, il lui sera demandé de télécharger son CV pour compléter son dossier
  • L'élève ne pourra pas valider son vœu tant qu'il n'a pas complété son projet de formation motivé
Conseils pour saisir sa lettre de motivation : Pour motiver un vœu, il faut être efficace et tout de suite entrer dans le vif du sujet : tout d'abord, expliquez en quelques lignes pourquoi vous voulez intégrer cette formation, ce qu'elle pourra vous apporter, vos atouts pour réussir dans cette filière ou encore les matières et les domaines d'activité qui vous intéressent. Vous pouvez montrer que vous connaissez les attendus de la formation, ses débouchés (le responsable de la formation sera ravi d'apprendre que vous vous êtes préalablement renseigné). Ensuite, parlez de votre projet professionnel, de vos expériences (stages de troisième, jobs d'été, membre d'une association... par exemple) et de vos objectifs pour votre carrière. Sachez qu'il est tout à fait possible d'y mettre de l'originalité, un trait d'humour ou un peu d'ironie pour se démarquer, mais bien évidemment, mesurément et respectueusement. Derniers conseils : personnalisez votre texte de motivations en fonction des spécificités de chaque formation et préférez les tournures positives (avoir l'opportunité, avoir la chance de, être impliqué dans...) et faites-vous relire par l'un de vos professeurs ou vos parents. 

Qu'est-ce que la fiche Avenir ?

Grande nouveauté de cette année : les professeurs principaux rédigent une fiche Avenir pour chacun des vœux choisis par l'étudiant, en ajoutant leur appréciation en fonction des résultats de l'élève. Le chef d'établissement émet à son tour un avis avant que les fiches soient transmises via Parcoursup aux établissements d'enseignement supérieur qui les étudient. Elles contiennent également les notes de terminales et la position de l'élève dans sa classe. Les fiches Avenir pourront être consultées par l'étudiant dès le 22 mai sur Parcoursup.

Parcoursup : que sont les "attendus" ? 

Les "attendus" correspondent aux connaissances et aux compétences nécessaires pour permettre aux élèves de réussir dans chaque filière de l'enseignement supérieur. Ces attendus sont cadrés et identiques au niveau national. L'objectif : permettre aux élèves d'avoir accès à la réalité des cursus, d'en connaître le contenu et les exigences, afin de décider en toute connaissance de cause et leur éviter de faire des choix fondés sur des idées reçues. Par ailleurs, lorsqu'ils sélectionnent une formation sur Parcoursup, les étudiants ont accès aux caractéristiques de cette formation, à savoir le taux de poursuite, le taux de réussite ainsi que les attendus de la formation.

Réponses des établissements

Entre le 22 mai et le 21 septembre, les lycéens reçoivent des propositions d'admission. L'élève peut être confronté à plusieurs cas de figure : 

  • le lycéen reçoit une seule proposition : il peut confirmer, ou demander à conserver tout ou une partie de ses vœux en attente.
  • le lycéen reçoit plusieurs propositions : il peut accepter une proposition et renoncer aux autres, ou demander à conserver tout ou une partie de ses vœux en attente.
  • le lycéen reçoit uniquement des propositions en attente : il peut attendre qu'une place de la formation demandée se libère.
  • le lycéen ne reçoit que des réponses négatives : la commission d'accès à l'enseignement supérieur pourra alors lui faire des propositions.

Bon à savoir : Sur Parcoursup, une réponse positive à un vœu est déterminée par la mention "oui", une réponse négative par "non", un vœu en attente par "en attente" (lorsque les effectifs de la formation sont remplis avec des candidats mieux placés, mais pouvant se désister). Enfin, un "oui si" signifie que l'élève est accepté dans la formation demandée à condition qu'il suive un programme de cours supplémentaires pour correspondre aux "attendus".

Ma formation n'est pas sur Parcoursup : que faire ?

Environ 13 000 formations sont proposées cette année sur la plateforme Parcoursup. Néanmoins, elles ne sont pas toutes en ligne sur Parcoursup comme certaines écoles de commerce, de cinéma, ou d'ingénieurs, les instituts d'études politiques et certaines écoles spécialisées (beaux-arts, écoles paramédicales et sociales...). Souvent privées (et donc onéreuses pour certaines), elles sont accessibles par des entretiens de motivation, des concours ou des épreuves créatives. Dans ce cas, il vous suffit de contacter directement l'établissement de votre choix afin de vous renseigner sur les dates et les modalités d'inscription.

Parcoursup : que signifie la mention "hors secteur" ?

Lors de la formulation de ses vœux, l'élève peut voir un petit encadré apparaître sur son écran avec la mention en rouge "vous êtes hors secteur" : c'est-à-dire que la formation demandée n'est pas dans son académie d'origine et que celle demandée ne lui est naturellement pas ouverte. L'encadré renseigne également sur le fait qu'il existe une même formation dans l'académie actuelle de l'élève. Par exemple, Julien, qui habite à Neuilly-sur-Marne, sera invité à candidater à un BTS Tourisme à Créteil au lieu du BTS Tourisme à Paris, Cela ne signifie pas que l'élève ne peut pas candidater au BTS Tourisme de Paris, mais ce dernier aura simplement moins de chances d'être pris dans cette formation. Même s'il ne sera pas prioritaire, il aura tout de même des chances d'être accepté : en effet, la plupart des universités gardent un "quota" pour les étudiants classés "hors secteur" qui seront départagés en fonction de leurs dossiers scolaires. Toutefois, pour pouvoir prétendre à des formations "hors secteur", Parcoursup invite l'élève à faire au moins un vœu (appelé familièrement dans les lycées "un vœu de sécurité") dans son académie actuelle

Parcoursup et handicap

Alors qu'ils étaient prioritaires dans l'accès aux études supérieures sur la plateforme APB, les lycéens porteurs de handicap ou en situation médicale particulière ne sont plus traités de manière spécifique dans Parcoursup. Les élèves seront évalués par rapport à leur dossier scolaire, cette année, il n'y aura pas de commission médicale prévoyant une affectation prioritaire pour les élèves en situation de handicap. Par ailleurs, "afin de faciliter leur accueil dans les formations qu'ils envisagent, ces élèves sont invités à suivre les recommandations indiquées lors de leur inscription sur Parcoursup", explique le site du ministère de l'Enseignement supérieur. Un écran d'alerte les invitera à vérifier les conditions d'accès auprès des établissements demandés. Le ministère précise également qu'aucun jeune en situation de handicap qui sera inscrit sur Parcoursup ne sera sans formation : quels que soient leurs résultats scolaires, ils seront tous "affectés par le recteur automatique dans l'une des filières demandées". Comme cette procédure automatique pourra prendre quelques semaines à se mettre en place, ces élèves doivent donc être patients. 

Parcoursup et année de césure

Une année de césure est une suspension temporaire de la scolarité. Pendant ce temps, l'étudiant peut faire un séjour linguistique à l'étranger, s'investir dans une première expérience professionnelle (service civique...) ou participer à un projet associatif, tout en gardant son statut d'étudiant et ses éventuelles bourses. Il est aussi assuré de retrouver une place dans le cursus scolaire un an plus tard. Cela peut se faire après l'obtention du baccalauréat, pendant une licence ou pendant un master. Pour la première fois cette année, les élèves qui souhaitent faire une année de césure peuvent formuler leur demande directement sur la plateforme Parcoursup. Pour cela, ils doivent se rendre sur l'onglet "année de césure", via leur dossier et en faire la demande avant la date limite d'ajout des vœux (cette année, les élèves avaient jusqu'au 13 mars 2018 pour formuler leurs vœux). Attention, cette demande n'est pas forcément acceptée par le chef de l'établissement, cela dépendra de la clarté et de la pertinence de votre projet, du nombre de places disponibles dans la formation souhaitée... Bon à savoir : vous pouvez également demander une césure de 6 mois seulement (de septembre à janvier, ou de janvier à juin : ce qui correspond à un semestre universitaire) et envisager une rentrée en décalé dans la formation demandée. Toutefois, tous les établissements n'acceptent pas des départs ou des arrivées décalés, renseignez-vous donc avant auprès de la formation demandée.

Une application Parcoursup pour suivre son dossier

Disponible depuis le début du mois de février, l'application Parcoursup permettra aux lycéens de suivre leur dossier en temps réel et directement depuis leur smartphone. Ils pourront s'informer (sur les caractéristiques de chaque formation, les contenus des enseignements, les attendus des formations, les taux de passage en deuxième année, les débouchés, etc), poser des questions, ou encore, échanger avec des professionnels de l'orientation tout au long du processus. Une fois son profil crée sur l'appli, chaque élève pourra également recevoir des alertes concernant les mises à jour de leur dossier. (Disponible sur Android et sur IOs, à télécharger depuis le site www.parcoursup.fr)

Captures écran iPhone © Parcoursup - Ministère de l'éducation supérieure

Parcoursup : phase complémentaire

Les lycéens qui n'ont pas reçu de proposition d'admission ne seront pas laissés de côté ! A partir du 26 juin 2018, de nouveaux vœux pourront être formulés pour des places vacantes. Car pendant cette phase complémentaire, des places se libèrent. Ainsi, les souhaits de formations prioritaires seront étudiés après les résultats du baccalauréat, et des formations leur seront proposées, si possible similaires à leurs choix initiaux et qu'il n'avait peut-être pas identifiées, y compris les formations qui se situent un peu plus loin de chez lui. .

Au 21 septembre 2018, tous les bacheliers seront inscrits. L'inscription administrative se fait alors directement auprès des établissements scolaires (attention donc aux dates limites d'inscription).

© ParcourSup

Parcoursup : quelles différences avec APB ?

Cette nouvelle plateforme d'orientation est revue en profondeur. En effet, le logiciel APB, censé simplifier les démarches administratives lors des inscriptions des élèves, a vivement été critiqué, d'autant que de nombreux bacheliers se sont retrouvés diplômes en poche, sans affectation à la rentrée 2017. La plateforme change donc de nom (ParcourSup), et de formule. Plus de transparence, suppression de l'algorithme... ParcourSup devrait donner la chance à tous les bacheliers. Concrètement, les lycéens auront la possibilité de choisir 10 vœux au maximum, contre 24 avec APB, et n'auront plus besoin de les classer, ce qui évite ainsi le choix d'une filière par défaut. Autre point fort : toutes les candidatures devront être examinées par les établissements scolaires. Enfin, les lycées devront désormais soumettre aux établissements de l'enseignement supérieur une "fiche avenir" contenant toutes les appréciations des professeurs ainsi qu'un avis du directeur.

Lire aussi :