Bonnenote.fr, ce site payant qui fait les devoirs des ados à leur place

C'est l'option de facilité rêvée des élèves scolarisés du collège au master. Sauf que ce n'est ni pédagogique, ni malin, car les copies sont loin d'être parfaites...

Bonnenote.fr, ce site payant qui fait les devoirs des ados à leur place
© Dean Drobot

Le soutien scolaire a ses limites. Le lancement du site Bonnenote.fr crée déjà la polémique à peine mis en ligne. Il propose, contre rémunération, de faire les devoirs à la place des élèves promettant ainsi de bons résultats. Concrètement, la plateforme met en relation les étudiants avec des "rédacteurs expérimentés" et rémunérés en fonction de la note que l'élève va lui attribuer. Un service "sur-mesure" (entre 7,20 euros et 24 euros la page) qui permet aussi de demander une révision du devoir, ou une modification. Quelle que soit la matière, l'objectif est avant tout "d'aider les étudiants à progresser durant leurs études", précise le site. "Nous ciblons une clientèle d'étudiants, mais notre service intéresse aussi des parents qui aident leurs enfants dans leurs devoirs et veulent gagner du temps", ajoute Victor Der Megreditchian, le fondateur.

Mais selon Le Parisien, qui a testé ce service au prix de 25 euros, la note est décevante, avec 8/20 pour une dissertation de philosophie, niveau terminale littéraire. Qui plus est, "il s'agit d'une marchandisation totale du système éducatif" a déclaré au quotidien Liliana Moyano, la présidente de la fédération de parents d'élèves FCPE. En outre, payer un site pour faire ses devoirs à sa place n'apporte rien aux élèves. "Pédagogiquement, ça ne vaut rien. La seule chose que peut apporter cette entreprise, c'est une bonne note. Mais il n'y a aucune justification pédagogique à délivrer des copies toutes faites. Pour tirer parti d'une correction, il faut passer du temps à la décortiquer, l'expliquer et la travailler", analyse par ailleurs Arnaud Parienty, professeur de sciences économiques et sociales dans les colonnes du Parisien.

En Grande-Bretagne, le site www.ivoryresearch.com propose lui aussi des devoirs dont le prix varie en fonction de la note attendue. En France, le site Faismesdevoirs.com proposant des réponses aux questions pour 5 euros avait été lancé en 2009 avant d'être abandonné suite à la polémique suscitée par cette sous-traitance. 

Lire aussi