De plus en plus de collégiens apprennent l'allemand, vraiment ?

Les élèves choisissant l'allemand en LV1 ou en LV2 au collège a augmenté en un an, dépassant l'objectif fixé par la ministre de l'Education. Mais tout le monde n'est pas de cet avis.

© dolgachov - 123rf

[Màj du 20/10/2016] Le nombre de collégiens apprenant l'allemand est en hausse. C'est le constat qu'a fait la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance, qui révèle qu'à la rentrée 2016, le nombre d'élèves germanistes a augmenté de 6% par rapport à 2015. Depuis la rentrée, ce sont ainsi 516 869 collégiens qui apprennent l'allemand, dépassant l'objectif des 515 000 collégiens que la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, avait fixé, indique le communiqué du ministère. Les collégiens sont 15,6% à apprendre l'allemand à la rentrée 2016, contre 14,5% à la rentrée 2012.

Entrée en vigueur en septembre, la réforme du collège a avancé d'une année l'enseignement de la deuxième langue vivante (LV2) de la 4e à la 5e. Si elle a suscité l'inquiétude de bon nombre de professeurs d'allemand, elle a tout de même conduit à une augmentation de la part d'élèves étudiant cette langue. Ils étaient en effet 17,5% des élèves de 4e à apprendre l'allemand en 2015. Ils sont désormais 18,5% des élèves de 5e à le faire, selon le communiqué. "Ces bons chiffres devraient connaître un accroissement constant à l'avenir grâce aux efforts réalisés par ailleurs dans le premier degré, puisque la même politique active a conduit en cette rentrée 2016 à offrir dans 1 000 écoles supplémentaires l'apprentissage de l'allemand. Soit autant d'élèves qui pourront ensuite le poursuivre en LV1 au collège. Cette augmentation dans le primaire va permettre d'inscrire la dynamique de progression de l'enseignement de l'allemand dans le temps", affirme le ministère.

Polémique. Mais les professeurs d'allemand ne sont pas aussi enthousiastes. Selon le communiqué du 18 octobre 2016 de l'Association pour le développement de l'enseignement de l'allemand en France (Adeaf), cette hausse s'expliquerait en effet par le fait que "deux classes d'âge au lieu d'une commencent cette année l'apprentissage d'une LV2, en 5e et en 4e. Le nombre d'élèves débutant une LV2, quelle qu'elle soit, a donc mécaniquement progressé par comparaison avec 2015 et cette augmentation concerne aussi l'allemand". Il semblerait même que le nombre d'élèves apprenant l'allemand en 6e, 5e et 4e soit en diminution de 8% par rapport aux effectifs de la rentrée 2015, selon une étude menée par l'Adeaf auprès des enseignants d'allemand de 370 collèges de France. L'association demande ainsi "des mesures qui fassent réellement progresser l'apprentissage de l'allemand à la rentrée 2017".

Lire aussi