Collège : et si on supprimait les devoirs à la maison ?

Manque de temps, de connaissances… Tous les parents ne peuvent aider leurs enfants à faire leurs devoirs à la maison. L'association ZUPdeCO propose ainsi de les faire au sein de l'école.

© goodluz

L'association ZUPdeCO lance un appel à la mobilisation générale afin que les devoirs des collégiens ne soient plus faits à la maison, mais à l'école, sur le temps scolaire. La raison ? Le fait que tous les élèves ne puissent pas être accompagnés par leurs parents lorsqu'ils font leurs devoirs.

Eviter le décrochage scolaire. Supprimer les devoirs à la maison permettrait de gommer les inégalités, selon l'association ZUPdeCO. Et pour cause, "si en théorie, chaque enfant bénéficie du même accompagnement sur le temps de la classe, toutes les familles ne peuvent répondre de la même manière aux exigences scolaires qui retombent à la maison. Une situation inégalitaire qui configure les prémices du décrochage scolaire qui touche plus particulièrement les jeunes issus de quartiers populaires", explique-t-elle dans un communiqué. Certains parents n'ont en effet pas le temps de répondre aux questions de leurs enfants tandis que d'autres ne le peuvent tout simplement pas. "Quand on fait ça à l'école, tout le cadre est là. On a un bureau, dans un cadre silencieux avec potentiellement un poste informatique à côté, commente le directeur de l'association, François-Afif Benthanane, sur Europe 1. Quand je rentre à la maison, je suis dans une logique où mes parents sont là pour m'éduquer sur d'autres sujets, la vie en communauté, la culture, mais pas pour discuter d'équations, de théories qui leur semblent sûrement très complexes s'ils n'ont pas les compétences pour." Selon ZUPdeCO, cette méthode a déjà été testée pendant quatre ans dans des collèges de zones d'éducation prioritaire. Les résultats sont là : 85% des collégiens ont obtenu leur brevet contre 65% en moyenne dans ces zones.

Sources d'angoisse et de stress. Ce manifeste fait suite à la récente publication d'une étude réalisée auprès de 1 002 collégiens, sur le sujet. Il apparaît que 6% des élèves ne sont jamais aidés pour faire leurs devoirs à la maison. Ils sont d'ailleurs 61% à estimer que leurs parents sont incapables de les aider dans toutes les matières. 93% des jeunes déclarent également que leur famille n'a pas les moyens financiers nécessaires pour faire appel à une aide payante. Les collégiens français sont par ailleurs près d'un tiers à estimer que les devoirs à la maison sont synonymes de moments difficiles, d'angoisse, de disputes et de stress. Face à cette réalité, 56% des collégiens et 70% des parents préféreraient qu'il y ait un temps de devoirs accompagnés à l'école. Pour plus de 60% des élèves, cela leur permettrait de se concentrer sur autre chose une fois rentrés, et pour 50%, ils pourraient se faire expliquer les leçons incomprises et d'améliorer leur niveau.

Pour signer le manifeste, rendez-vous sur www.ditesnonauxdevoirsalamaison.org

Lire aussi