Rentrée 2016 : les étudiants ne paieront pas plus cher leur inscription

Revalorisation des bourses, gel des droits d’inscription et de la cotisation d’assurance maladie… Plusieurs mesures seront prises à la rentrée 2016 pour préserver le pouvoir d’achat des étudiants d’Université.

© sam74100

Afin de préserver le pouvoir d'achat des étudiants, boursiers et non-boursiers, mais aussi limiter le coût des études, la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et le secrétaire d'Etat à l'enseignement supérieur, Thierry Mandon, ont pris plusieurs mesures en leur faveur.

Pour la deuxième année consécutive, les ministres ont en effet décidé de geler le montant des droits d'inscription à l'Université à la rentrée prochaine. Tous les diplômes nationaux délivrés dans les établissements publics d'enseignement supérieur sont concernés par cette mesure. Les étudiants doivent ainsi débourser comme l'année dernière, 184 euros pour s'inscrire en licence, 256 euros en master, 391 euros en doctorat et 610 euros en école d'ingénieur relevant du ministère de l'Education nationale.

Montants de la cotisation de la sécurité sociale et du ticket RU gelés. Alors qu'il avait augmenté de plusieurs euros depuis 2012, le montant de la cotisation d'assurance maladie des étudiants pour l'année 2016/2017 est maintenu pour la première fois à 215 euros. Par ailleurs, tous les établissements doivent proposer aux étudiants le paiement en trois fois de la cotisation de la sécurité sociale en même temps que les sommes dues pour les droits de scolarité lors de l'inscription. En ce qui concerne le prix du repas au restaurant universitaire (RU), les ministres ont également choisi de le geler pour la première fois. Ainsi, les étudiants devront débourser à la rentrée 3,25 euros pour un ticket au RU, soit la même somme que l'année dernière.

Des bourses revalorisées. Ce sont par ailleurs 25 000 bourses de 1 009 euros annuels qui vont être versées dès le mois de septembre aux étudiants issus des classes moyennes. Ces étudiants de l'échelon 0 sont aujourd'hui exonérés des droits d'inscription et de cotisation de sécurité sociale mais ne perçoivent pas de bourse. Les bourses sur critères sociaux (BCS) seront quant à elles revalorisées de +0,1% à la rentrée 2016. Les ministres ont en effet décidé d'actualiser le montant des bourses sur l'inflation constatée afin de préserver le pouvoir d'achat des étudiants boursiers.

Echelon de BCS Taux annuel, versé sur 10 mois
Echelon 0 bis 1 009 euros
Echelon 1 1 669 euros
Echelon 2 2 513 euros
Echelon 3 3 218 euros
Echelon 4 3 924 euros
Echelon 5 4 505 euros
Echelon 6 4 778 euros
Echelon 7 5 551 euros

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.etudiant.gouv.fr

Lire aussi