Bac 2016 : les 5 chiffres à retenir

Le baccalauréat démarre mercredi pour des milliers de candidats. Mais quel est le nombre de sujets élaborés ? Et l’âge du candidat le plus âgé ?

© designpics

Si tous les bacheliers viennent d'avoir les réponses quant à leur l'admission post-bac, ils doivent toutefois rester encore un peu concentrés. Et pour cause, le baccalauréat 2016 démarre ce mercredi. Les candidats plancheront ainsi sur les épreuves écrites de philosophie, d'histoire-géographie, de mathématiques, etc., qui s'étaleront comme l'an dernier, sur une semaine coupée par un week-end. L'occasion pour les bacheliers de souffler un peu ! Mais comment se passe le bac du côté des organisateurs ? Nombre de bacheliers et de copies à corriger, coût d'un candidat… Voici les chiffres à retenir sur le bac 2016.

695 682 candidats. Cette année, ce sont 362 634 personnes qui passeront le baccalauréat général et près de 196 000 qui passeront le baccalauréat professionnel. Le baccalauréat technologique rassemblera quant à lui 137 119 candidats. Le nombre de bacheliers est en augmentation par rapport à 2015 avec une hausse de 1,59%, précise le ministère de l'Education dans un communiqué de presse.

14 ans. C'est l'âge du plus jeune candidat alors que la majorité de ses petits compères passe au même âge le brevet. Mais si ce sont majoritairement des élèves de terminale âgés de 17/18 ans, qui passent le bac, il y a aussi des candidats libres qui tentent chaque année de décrocher le précieux sésame. En 2016, le candidat le plus âgé a ainsi 82 ans !

2 900 sujets. Philosophie, mathématiques, histoire-géographie, langue étrangère… Chaque filière a ses matières qui sont soit des épreuves obligatoires, soit des options. En plus des sujets principaux, chaque matière a également des sujets de secours en cas d'incident. Les sujets sont par ailleurs différents que l'on soit en métropole, dans Dom-Com… Cela engendre donc un nombre non négligeable de sujets élaborés. Ce sont par exemple 80 sujets de philosophie qui sont élaborés chaque année pour les différentes filières.

4 millions de copies. Avec environ six épreuves passées par chaque candidat, le nombre de copies rendues chaque année est colossal. Chacune d'elles est ensuite corrigée par l'un des nombreux correcteurs. Ils sont en effet 170 000 correcteurs et examinateurs à y participer. Les premiers sont rémunérés 5 euros par copie et les seconds, 9,60 euros par heure d'interrogation orale.

80 euros. C'est ce qu'a couté chaque candidat en 2015 contre 81,4 euros en 2014. Ce montant correspond aux frais d'organisation (location de salles, impression et expédition des sujets…), à la rémunération des intervenants ainsi qu'à l'indemnisation de leurs frais de déplacement (indemnités kilométriques, repas, frais d'hébergement…).

Lire aussi