Taux de réussite au bac : quelle évolution depuis 1995 ?

Chaque année les résultats du bac sont attendus avec impatience par les lycéens. Pourtant le suspens diminue peu à peu. Entre 1995 et 2015, le taux d'obtention du bac a en effet gagné plus de 12 points.

© Dmitriy Shironosov

Avec 703 900 candidats et 618 800 bacheliers, le taux de réussite au baccalauréat est stable en 2015. Selon une note d'information de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP),  il atteint 87,9 % en 2015, avec 91,5% de réussite au bac général, 90,7% en technologique et 80,5 en professionnel. Toutefois, le taux de réussite au baccalauréat augmente pour toutes les filières depuis 1995.  Toutes filières confondues, il est ainsi passé de 75% en 1995 à 88% en 2015.

Évolution du taux de réussite au baccalauréat selon la voie depuis 1995 © DEPP

Concernant le nombre de candidats au baccalauréat, il augmente aussi, selon les spécialisations. De manière générale, 703 900 candidats se sont présentés au bac en 2015 et 618 800 ont obtenu leur diplôme. A noter que depuis 2004, la voie professionnelle a séduit plus de jeunes avec une augmentation de 96 000 élèves, et la voie générale a accueilli 29 000 étudiants de plus, dont 10 000 l'an dernier. En revanche, on compte près de 50 000 candidats de moins dans la voie technologique depuis 2004. 

Où les élèves ont-ils le plus de chances d'obtenir leur baccalauréat ? Alors que le palmarès des meilleurs lycées de France vient d'être publié, la DEPP précise que l'espérance d'obtenir le baccalauréat pour un élève de 6ème en 2015 est la plus forte dans les académies d'Ile-de-France, de Limoges, de Rennes et de Toulouse.

Les filles réussissent mieux que les garçons, dans la plupart des spécialités professionnelles. Le choix de spécialités au baccalauréat professionnel se fait sentir selon les sexes. Sans surprise, les filles sont majoritaires dans le secteur des services et particulièrement en "coiffure, esthétique" et "spécialités plurivalentes sanitaires et sociales", avec plus de 9 lauréats sur 10, tandis qu'elles sont en minorité (15 %) dans le secteur de la production. Sauf dans les domaines "Spécialités pluritechnologiques des matériaux souples" et dans celui de l'habillement qui sont presque exclusivement féminins. Pour autant, quels que soient le diplôme préparé et la spécialité, les filles réussissent mieux que les garçons. En effet, 83,7 % des filles sont admises en 2015 contre 78 % des garçons. Elles obtiennent aussi de meilleurs résultats pour les bacs professionnels "Commerce", "Accompagnement, soins et services à la personne " et " Électrotechnique, énergie, équipements communicants" (où la proportion de filles est respectivement de 54 %, 95 % et 1 %).

Lire aussi