Mais... tu as plein de boutons !

Les boutons, un sujet qui fâche ! © Agence DER
Oui, un ado a généralement de l'acné et il y a de fortes chances pour qu'il en soit parfaitement conscient. Ce n'est donc pas une raison pour le lui rappeler. En prononçant cette phrase, vous ne faites que remuer le couteau dans la plaie. Vous risquez même de faire émerger un profond mal-être (s'il n'est déjà présent...).
Que dire à la place ? D'abord, retenez-vous de dire quoi que ce soit qui puisse le mettre mal à l'aise. Ensuite, évitez de minimiser le problème avec une phrase du type : "moi aussi j'avais de l'acné à ton âge, ça passera !". S'il vous demande conseil et/ou si vous sentez que votre ado est très affecté par ses boutons (y compris si son acné n'est pas sévère), soyez à l'écoute. Incitez-le à consulter afin qu'il puisse se traiter correctement.