Réforme du collège : les parents sont partagés

La PEEP, deuxième fédération de parents d’élèves du public, a réalisé une enquête sur la réforme du collège auprès de plus de 5 900 adhérents. Ces derniers sont plutôt divisés.

© Kzenon

Ce sont 5 978 adhérents qui ont été interrogés sur la réforme du collège entre le 22 et le 28 mai par la PEEP, deuxième fédération de parents d’élèves du public. D’un point de vue général, ils semblent plutôt partagés. Il apparaît ainsi que les parents sont globalement satisfaits de la mise en place d’heures d’accompagnement personnalisé pour tous les élèves de la sixième à la troisième (67,9 %) et de l’enseignement d’une deuxième langue dès la classe de cinquième (53,3 %). Cependant, le fait que la réforme du collège donne plus d’autonomie dans l’organisation des enseignements au sein des établissements est approuvé par 45,1 % alors que 35,5 % des adhérents s’en méfient. Quant à la suppression des sections européennes, ils sont 80,5 % à y être opposés et 82,9 % à être opposés à celle des classes bilangues. Un autre point qui soulève bien des interrogations est l’intérêt des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI). Seuls 24,6 % des adhérents les approuvent. Ils sont par ailleurs 68,2 % à critiquer la diminution des horaires de latin et de grec ainsi que la création d’une EPI "langues anciennes".

"Toujours sensible à la question de la maîtrise des langues vivantes, la PEEP demande une véritable réforme en profondeur de cet enseignement, ne négligeant pas la question cruciale des effectifs ni celle d'une pédagogie afférente", informe la PEEP suite à la publication de ces résultats.

Et vous, que pensez-vous de la réforme du collège ? Témoignez 

Lire aussi