Un bébé né à partir d'un embryon congelé pendant 24 ans

Incroyable, mais vrai ! Une jeune femme américaine a donné naissance à la petite Emma, fruit d'un embryon congelé en 1992, soit 24 ans avant sa mise au monde.

Un bébé né à partir d'un embryon congelé pendant 24 ans
© Cathy Yeulet - 123RF

"Cet embryon et moi, nous aurions pu être meilleurs amis...", plaisante Tina Gibson, une jeune maman américaine née en 1991, lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision locale WBIR. L'idée n'est pas si farfelue puisqu'en effet, l'embryon de sa fille Emma fut conçu par un autre couple et congelé le 14 octobre 1992. 24 ans plus tard, Tina et son mari sélectionnent des embryons par rapport à leurs caractéristiques génétiques, sans savoir depuis combien de temps ils sont congelés. A la suite de l'implantation de trois embryons congelés, Tina tombe alors enceinte d'Emma, le seul des trois organismes qui a survécu. Un record mondial selon l'association National Embryo Donation Center (NEDC) qui a rapporté l'information : il s'agit là de "l'embryon congelé pendant la plus longue période et aboutissant à une naissance", précise l'organisation dont la mission est de "protéger les vies et la dignité d'embryons congelés et aider les couples à construire une famille". Toutefois, des chercheurs new-yorkais émettent des doutes quant aux informations de la NEDC. Pour eux, il est seulement obligatoire de communiquer sur l'issue de l'accouchement et non sur la durée de congélation d'un embryon aux Etats-Unis. D'ailleurs, "personne n'a ces archives", certifie Zaher Merhi, directeur de recherche au New Hope Fertililty Center de New-York.

Un bébé en bonne santé. Le 25 novembre 2017, Emma Wren Gibson voit le jour, elle pèse près de trois kilos à la naissance, mesure 50 cm et représente "un doux miracle" pour ses parents, peinés à l'idée de ne pas pouvoir concevoir des enfants naturellement. "Je trouve qu'elle a l'air assez parfaite pour avoir été congelée il y a toutes ces années", se réjouit Benjamin Gibson, le papa d'Emma atteint de fibrose kystique (communément appelée mucoviscidose), une maladie génétique qui peut rendre les hommes infertiles. 

Lire aussi :