Violette fait un no baby-blues

Violette fait un no baby-blues Notre célibattante n'est pas encore maman. Rien d'inquiétant ! Sauf si le monde entier tend à lui rappeler que ça serait bien qu'elle pense un jour à autre chose qu'à regarder son nombril... Sauf si c'est pour voir comment il s'arrondit.

violette chat
"J'arrive à m'occuper d'un chat, c'est déjà pas mal, non ?" © Carole-Anne Lemaire

Je ne sais pas si ça vous fait le même effet mais en ce moment, dans mon entourage, les mariages et les bébés pleuvent de tous les côtés. J'ai même dû prévoir un budget spécial heureux évènements (des autres). Manger des pâtes pour récompenser la vie et l'amour, c'est pas beau ça ? Sauf que voilà, ce bonheur ambiant ne s'arrête pas là. Il me poursuit partout. Tic-tac, tic-tac... L'horloge biologique tourne ! Enfin, c'est plutôt ce que mes proches tendent à me rappeler à tout instant. Collègues enceintes, copines qui organisent des déjeuners mamans et meilleures amies qui partent ensemble parce que "tu comprends avec nos enfants, c'est plus simple et puis ça ne serait pas marrant pour toi", je suis cernée. Mais le pire, c'est que même mes parents s'y mettent. " Alors Violette, tu crois que nous aurons la chance de connaître un jour nos petits-enfants ? ". Ce à quoi j'avance l'argument imparable que pour faire un bébé, il faudrait d'abord avoir trouvé le papa idéal. "Mais ma chérie, nous sommes en 2012. Suis la prescription de Jean-Jacques." C'est qui celui-là ? Leur nouveau gourou ? "Mais, enfin, Jean-Jacques Goldman. Tu sais "Elle a fait un bébé toute seule..." Génération Goldman ou pas, j'en reste sans voix.

L'espoir fait vivre

Le problème, c'est qu'entre mon statut d'intermittente de l'amour, mon emploi du temps de working fashion-girl et mes activités de fausse sportive, je n'ai guère le temps de penser à ma potentielle vie de mère de famille. Devrais-je souffrir du no-baby blues ? "Mais bien sûr que non, me rassure Angie. Laisse-les dire. La tendance du moment, c'est de faire un bébé après 40 ans. Ca, c'est rock'n roll. Regarde Madonna, Monica Belluci, Carla Bruni... Oui bon, elle n'est pas très rock, mais quand même".  

Tu as vu ce que ça coûte un enfant ?

C'est vrai que sur ce coup-là, je pourrais toujours compter sur les stars, même si personnellement ça va être difficile d'épouser Brad Pitt et d'adopter 15 enfants. Mais bon l'espoir fait vivre. "Non et puis sérieusement, tu as vu ce que ça coûte un enfant ? Entre la poussette à prix d'or, les couches qui représentent ton budget fringues et  tout le reste... Tu n'es pas prête... Moi non plus d'ailleurs. On est trop égoïstes." Eh bien décidément, c'est ma fête aujourd'hui.
Finalement c'est mon frère qui me rassure alors que je lui glisse discrètement une liste d'idées cadeaux pour son amoureuse. "Violette, tu sais, quoi ? Tu es une vraie mère pour moi !". Tout n'est donc pas perdu. Un jour, je pourrais être une bonne mère ! 

 Lire aussi les autres chroniques de Violette

 

Violette / Baby blues