Publi-information

5 façons simples de lâcher prise

Surbookée, hyperactive et super-fatiguée… On sent bien parfois qu’on marche sur un fil, à 2 doigts de tomber. La limite n’est pas loin et on le sent. Alors comment faire pour lâcher prise ? Conseils au quotidien.

© 123RF

Dire non à la perfection

Vouloir être une femme parfaite, une mère irréprochable et une employée modèle… Même si on n'en a pas conscience, il est des moments où on place la barre très haut, trop haut… Et l'on s'épuise à lutter sur tous les fronts. Alors avant de craquer, on apprend à relativiser et surtout à ne pas laisser la culpabilité s'installer.

 

Stop au culte de l'urgence

C'est vrai, on a toujours 100 000 milles choses à faire… Mais toutes n'ont pas le même degré d'urgence. Alors, on se pose, on réfléchit à ses priorités et, dans ce nouvel emploi du temps, on glisse une plage horaire rien qu'à soi, même toute petite. Car réfléchissons, est-ce que la terre va s'arrêter de tourner si la lessive, elle, n'a pas tourné ? S'il n'y a pas de confiture au petit-déj ? Et ce mail du boulot arrivé à 21 heures, faut-il vraiment y répondre ce soir ?

 

S'accorder un bon petit-déjeuner

Pas question de zapper ce moment clé de la journée. Après 8h de jeun, notre cerveau et notre corps ont besoin d'énergie pour assurer.  Alors on démarre avec un petit-déjeuner composé d'un produit céréalier comme un bol de céréales Nestlé Fitness Délice, un fruit et un produit laitier. On se concentre sur le moment présent, on mâche lentement, on savoure, on ressent… Vous verrez, comme c'est bon !

 

Oublier la to-do list

On dit toujours que les femmes savent faire plusieurs choses en même temps. C'est vrai, on fait une chose mais souvent on pense en même temps à une autre : qu'est-ce qu'on dîne ce soir, faut que je rappelle maman, j'ai encore zappé le contrôle technique… Mais à trop cogiter et projeter, on en oublie l'instant présent. Alors pour lâcher prise, on se recentre sur soi, on prend conscience de ce que l'on est en train de faire.

 

Débrancher

On en fait le reproche aux enfants et ados, mais les parents sont pareils : accros à leurs écrans. PC, tablette, smartphone, TV… les infos affluent. Et par peur de louper quelque chose d'important dans notre tribu ou sur la planète, on reste connectés, presque jour et nuit. Alors pour retrouver un peu de sa liberté, on débranche. Oh pas une semaine, pas une journée, juste une heure ou deux, pour voir.

 

Découvrez l'esprit du lâcher prise, des conseils, des idées et des recettes à travers la Mission Positive sur nestle-fitness.com