Défilé Dior haute couture : des vêtements de la cour aux combis de cosmonautes

Douceur, grand luxe, ébullition et VIP régnaient hier au Musée Rodin à Paris. Rien de trop pour découvrir la nouvelle haute couture de Raf Simons, directeur artistique de la maison Dior.

Défilé Dior haute couture : des vêtements de la cour aux combis de cosmonautes
© Imaxtree.com
le defile dior haute couture automne hiver 2014 2015
Le défilé Dior haute couture automne-hiver 2014-2015 © Imaxtree.com

Lundi 9 juillet à Paris. L'un des événements les plus attendus de cette haute couture automne-hiver 2014-2015 a eu lieu en grandes pompes.
Effet waouh dès l'entrée au Musée Rodin. Pour l'occasion, le lieu habituel des shows couture de la maison Dior a été totalement revisité. Dans un décor moderne qui n'est pas sans rappeler la Galerie des Glaces du Château de Versailles, les murs se sont vus recouverts eux, de quelques 150 000 orchidées blanches. Tout est douceur, rondeur et légèreté pour accueillir en beauté la nouvelle haute couture de Raf Simons. Avant de voir les premiers tops s'élancer sur un podium circulaire, le spectacle est bel et bien au rendez-vous.
Les flashs crépitent déjà. Qui voit-on au premier rang ? Charlize Theron, l'actrice et égérie fidèle de la maison. Rayonnante dans sa robe en lamé, elle s'affiche au bras de son compagnon Sean Penn, lui aussi tout en beauté. Beaux donc, complices, amoureux : de quoi attendrir les heureux élus de l'événement. Non loin, on apercevra Marion Cotillard, Louise Bourgoin, Isabelle Huppert ou encore Chiara Mastroianni venues applaudir l'un de leurs créateurs fétiches. Deux ex-premières dames ont aussi fait le déplacement : Bernadette Chirac en grande conversation avec Valérie Trierweiler et son tee-shirt #bringbackourgirls pour la mobilisation des jeunes Nigérianes kidnappées.
La musique commence. Les modèles défilent, le pas léger. Et nous dévoilent un vestiaire aussi chic que varié au fil des passages. Pour cette haute couture, Raf Simons a misé "sur un passé lointain". S'inspire de ce passé pour composer le futur. Ainsi, le D.A. nous ramène au XVIIIème siècle avec son lot de robes à panier. Qu'il modernise, allège et rend plus décontractées. Parce que oui, en 2014, la robe à panier se porte mains dans les poches. Immaculées, les silhouettes parfois brodées insufflent comme un vent de douceur et de légèreté à ce dressing inspiré de la cour et de Marie-Antoinette. Plus tard, des manteaux masculins de l'ancien régime, revus eux aussi dans des tons pastel, viennent recouvrir un pantalon noir. Tandis que d'autres, tombant jusqu'aux chevilles, blancs, marine ou version fourrure, serrent les tailles et laissent entrevoir un bootcut flashy vert ou fuchsia.
Enfin, comme un hommage à Monsieur Dior, Raf Simons reprend aussi les grands cols du couturier pour sa veste "Bar", de longs pardessus et quelques petites robes.

Sans transition, des combinaisons rappellent quant à elles les tenues de cosmonautes - autre thème de cette haute couture -, malgré la taille bien ceinturée encore une fois, histoire de rester des plus féminines. Chic, original, osé.
Au rayon accessoires, difficile de ne pas relever les chaussures – prochaines it-shoes de l'hiver - de cette garde-robe à l'allure certaine. En mode low boots pointues et flashy, tantôt jaunes, tantôt bleues et même parfois bicolores, elles s'imposent comme pour rehausser le vestiaire épuré. Et on aime ça. A coup sûr, la femme Dior de l'hiver prochain aussi. 

 Les photos du défilé Dior haute couture automne-hiver 2014-2015

Et aussi : la vidéo du défilé Dior :