Défilé Dior haute couture automne-hiver 2011-2012

Le défilé tant attendu, sans John Galliano, s'est déroulé loin des célébrités, mais avec une collection s'inscrivant dans "la continuité de ce qu'est Dior depuis sa création", a expliqué Sidney Toledano, PDG de Dior Couture. Couleurs, glamour et modernité demeurent au rendez-vous.

Défilé Dior haute couture automne-hiver 2011-2012

Le défilé tant attendu s'est déroulé lundi 4 juillet sous une grande tente au musée Rodin à Paris. Dans le calme, loin de la foule de célébrités qu'a l'habitude d'accueillir la maison Dior. Celles-ci ne sont pas venues applaudir le travail de Bill Gaytten, ancien bras droit de John Galliano depuis près de quinze ans, qui a repris les rênes des collections en attendant la nomination d'un nouveau directeur artistique... Là où le PDG de Dior Couture, Sidney Toledano, dit vouloir "prendre le temps" pour trouver la personne idéale. Il a cependant félicité cette nouvelle haute couture s'inscrivant "dans la continuité de ce qu'est Dior depuis sa création". Du moderne et du glamour, bien sûr, mais aussi des lignes graphiques façon Jean-Paul Goude, des imprimés parfois zébrés, une pluie de confettis acidulés, de riches broderies et des couleurs en abondance pour cette ligne inspirée de la fin des années 1970-début des 80. Dès les premiers passages, les couches de tissus, façon millefeuilles, apparaissent sur des silhouettes à la taille marquée. On retrouve aussi la douceur de la marque sur quelques robes et tailleurs aux vestes étroites et jupes volumineuses, déclinés dans des tons pastels. Sans oublier l'iconique veste Bar sans cesse revisitée, présentée sur des tops aux coiffures crêpées et habillées de formes géométriques. La ligne "La rose moderne" éclot également dans de longues toilettes, vaporeuses et au long plissé terminé de plumes, des robes de bal en orange, rose ou jaune... Pour finir sur une monumentale robe de Pierrot, gris souris, portée par le top américain Karlie Kloss. Bill Gaytten est venu saluer le public à la fin du show, aux côtés de sa première assistante Susanna Venegas, histoire de rendre hommage également aux petites mains de l'atelier Dior qui ont œuvré sur ces nouvelles créations.

 Retrouvez toutes les photos du défilé Dior haute couture automne-hiver 2011-2012