Une rénovation grand format

À l'origine, on doit le bâtiment qui abrite la Mamounia à l'architecte Henri Prost soutenu en partie par Jacques Majorelle pour la décoration. Depuis sa construction, il a subit de nombreuses mises à jour et influence mais la dernière en date est de loin la plus notable. Au terme de trois ans de travaux, la Mamounia voit à nouveau le jour en 2009, avec 200 chambres, une piscine agrandie et une identité visuelle retravaillée par le décorateur de l'Hôtel Costes, Jacques Garcia. Entre mosaïques, moucharabiehs et boiserie sculptée, on plonge dans l’imaginaire des mille et une nuits. Les intérieurs tamisés, répondent en contraste avec les couleurs flamboyantes des jardins alentours pour une expérience sensorielle dépaysante.
©  Mitia Bernetel