Omega s'expose au féminin avec Her Time

L'horloger suisse Omega met la féminité à l'honneur dans Her Time, une exposition qui retrace 100 ans de création au féminin. À découvrir sans plus attendre.

Omega s'expose au féminin avec Her Time
© Omega

Trop souvent considérée comme un bijou masculin, la montre est aussi une histoire de femmes. C'est ce que la maison horlogère suisse Omega s'est mis en tête de démontrer en offrant pour la première fois au public Her Time, une rétrospective de ses modèles féminins. 
À partir du 30 septembre, Omega pose ses valises à Paris dans les jardins l'hôtel de Sully dans le but de révéler sa féminité. Dès le début du XXème siècle, alors qu'il est encore considéré comme impoli pour une femme de regarder sa montre, l'horloger dissimule son cadran dans un écrin d'argent orné de fleurs. Associée dès lors à un bijou, la montre s'épanouit au féminin. Au gré des modes et des époques, le cadran s'orne de pierres, de beaux métaux, de mécanismes brillants et s'élève au rang de précieux compagnon. Un parcours à travers les âges évidemment ponctué de modèles de légende. Des premières montres bracelets de 1906 aux plus récentes Speedmaster, elles se donnent toutes rendez-vous dans l'exposition bucolique orchestrée par le bureau Bétak. L'occasion d'admirer de près les aiguilles graciles. 

Cindy Crawford, première égérie féminine d'Omega © Omega

Her Time, du 30 septembre au 15 octobre, Hôtel de Sully, 62 rue Saint Antoine, Paris 

plus d'informations sur www.omegawatches.com

Voir aussi :