Le Japon, décor du prochain défilé croisière 2018 Louis Vuitton

À l'aube de la semaine de la haute couture, certaines griffes dévoilent les destinations qui accueilleront leur défilé croisière. Et c'est au Japon que Louis Vuitton a décidé de poser ses valises pour l'événement. Tous les détails.

© Thanapol Kuptanisakorn

Alors que Christian Dior s'envolera vers Los Angeles dès le 11 mai 2017 pour son défilé croisière 2018, Louis Vuitton mise sur un tout autre décor. Après nous avoir embarqué à Rio de Janeiro, au sein de l'impressionnant musée d'art contemporain de Niteroi l'an passé, Nicolas Ghesquière nous réserve encore de jolies surprises puisque c'est au Japon qu'il prendra ses quartiers cette année. Le 14 mai 2017, le pays du Soleil-Levant, accueillera donc la collection croisière 2018 de la griffe. Si la maison n'a pas encore communiqué officiellement le lieu exact, le posts Instagram de Nicolas Ghesquière datant du 30 janvier laisse penser que le défilé pourrait se tenir à Kyoto, au sein de l'Origin III. Édifié par l'architecte japonnais Shin Takamatsu, ce bâtiment futuriste s'apparente à une navette spatiale. Tout un programme !
Si cette destination est inédite, Louis Vuitton entretient de fortes affinités avec le Japon depuis bien longtemps. Des influences japonaises qui animent certaines pièces des lignes printemps-été 2016 et automne-hiver 2016-2017 aux collaborations avec des artistes de renom comme Takashi Murukami, Yayoi Kusama et Rei Kawakumbo - fondatrice de Comme des Garçons - et aujourd'hui Hirsohi Fujiwara, la maison française n'a de cesse de souligner son amour pour la culture nippone. Louis Vuitton attribue même l'inspiration de son célèbre monogramme aux symboles japonnais dits mon ou kamon
Il n'y a plus qu'à espérer que le contenu de cette collection croisière soit à la hauteur de l’événement.

 

Spaceship house

Une photo publiée par (@nicolasghesquiere) le