Hisser les couleurs


JDF : Les diamants colorés ne sont pas aussi appréciés dans le monde de la joaillerie que les blancs. Qu'est-ce qui vous a poussé à vous y intéresser particulièrement ?
A.C. : Les diamants colorés ont toujours été beaux et rares, mais, c'est vrai qu'ils bénéficient d'une grande attention récemment. J'ai eu l'immense plaisir de sélectionner onze diamants bleus dans la collection De Beers pour les offrir à la vue du public lors de l'exposition London Dome pour célébrer le millénaire. La pierre la plus grande était un diamant de taille cœur de 27 carats nommé "Le cœur de l'éternité ". Récemment, un autre diamant de 10 carats issu de cette collection a été vendu aux enchères à Hong Kong pour 35 millions de dollars.
Les médias ont aussi participé à cet intérêt en informant le monde de l'existence de ces diamants. Des images de diamants de couleur sont partagées dans la seconde où ils sont vendus à des prix records dans les ventes aux enchères. Cet engouement a permis à nos clients de découvrir, souvent avec surprise et enthousiasme, notre collection De Beers de diamants blancs plus chauds. Il y a toujours eu vingt-trois nuances entre les blancs D et X, mais nos concurrents ne développent que de D à I, au lieu d'étendre le spectre au X. Comme n'importe quel collectionneur d'art vous le dirait, la beauté existe partout, il suffit de savoir l'apprécier.
©  De Beers