La Burj Khalifa

Et parce que le Burj Al Arab ne suffisait pas, ayant en outre perdu son titre d'hôtel le plus haut du monde en 2007, Dubaï a voulu redoubler d'extravagance et battre un nouveau record en construisant encore plus haut pour se démarquer toujours plus du reste du monde et rester n°1. C'est ainsi que le projet de la Burj Dubaï (renommé Burj Khalifa a son inauguration) a été lancé en 2003 pour que la ville détienne enfin la plus haute tour du monde. Elle fut achevée en 2010 et domine le monde avec ses 828 mètres de hauteur et ses 162 étages. Et parce que Dubaï est douée pour les projets pharaoniques hors de prix, ce monument lui a coûté la modique somme de 1.500.000.000 $ : le luxe et la première place n'ont décidément pas de prix au pays des puits de pétrole ! La Burj Khalifa trône donc depuis plus de six ans au centre d'un tout nouveau quartier dont elle est l'éclatant et le dispendieux symbole : le quartier de Downtown Dubaï, lieu ultime du faste de la métropole.
©  Mathilde Bouthier de La Tour