Louis Vuitton croisière 2017 sous le soleil de Rio

C'est dans un décor exceptionnel que Nicolas Ghesquière a fait défiler la collection croisière 2017 de Louis Vuitton ce samedi 28 mai. Décryptage d'un show exceptionnel et haut en couleur.

© Instagram Louis Vuitton

Lorsque l'on a appris que Nicolas Ghesquière allait poser ses valises au sein de l'étonnant Musée d'art contemporain de Niteroi au Brésil pour la croisière 2017 de Louis Vuitton, l'impatience n'a pas tardé à se faire ressentir. Et pour cause, entre l'ensoleillement idyllique de Rio de Janeiro, les paysages incroyables de cette destination et l'allure futuriste de l'ovni architectural dessiné par Oscar Niemeyer, tous les éléments étaient réunis pour nous embarquer dans un voyage paradisiaque à travers la collection. Malgré les prévisions de pluie, le ciel s'est montré sous son plus beau jour samedi 28 mai pour accueillir le show tant attendu. C'est à bord d'une majestueuse soucoupe volante posée sur une falaise avec vue sur mer que les premières silhouettes commencent leur périple.
Ciel bleu, sol rouge : les couleurs du décor tranchent autant que les pièces qui défilent. Le show débute avec une armée de robes motardes graphiques et multicolores qui traverse les virages de l'édifice. Découpées au bas et habillées de col chemise sur le haut, les pièces offrent un nouveau confort et une nouvelle féminité à ces aventurières en tongues 2.0. La palette est étonnamment vive, les coloris se suivent et ne se ressemblent pas avec du rouge, du bleu, du jaune, du violet, du blanc, du rose... Après une dizaine de robes/combinaisons, le cuir noir apparaît sur des chaussures, des bombers et des pantalons. Nicolas Ghesquière mélange aussi bien les genres que les matières et les styles et le prouve lorsqu'il superpose une robe courte et légère à fleurs sur un pull en maille argenté. Un procédé dont il use et abuse tout au long du défilé, à travers un pull en damier sur une robe à sequins rayés, une robe cachée sous un gilet en fourrure lui même caché sous un perf' en cuir, une chemise dépassant d'un bomber sans manches... On notera quelques clins d'œil au Brésil dans la forte inspiration automobile, hommage à Ayrton Senna, et dans les imprimés footballistiques, sport mythique du pays.
Pour cette croisière 2017, la femme Louis Vuitton s'habille donc au grè de ses envies. Elle assume sa liberté dans la matière légère d'un coupe-vent, s'envole grâce à des capes longues ou courtes et s'autorise à révéler sa féminité dans quelques volants. Sportive, elle zip et dézips ses habits comme bon lui semble et aime mixer le confort et le sexy comme lorsqu'elle marie un bas de survêtement à un crop-top à volants.
Dans ce show haut en couleur, Nicolas Ghesquière s'amuse à faire tanguer le bateau de sa croisière 2017 dans des vagues de styles contraires, quitte à désorienter quelque peu ses passagers.

 
Louis Vuitton croisière 2017 © Louis Vuitton
Louis Vuitton croisière 2017 © Louis Vuitton