Une demeure Rothschild

En 1911, à l'initiative de la Baronne Jeanne de Rothschild, qui voulait se rapprocher de sa mère résidant au château des Fontaines, le château de Monvillargenne sort de terre. Son architecture unique est confiée à M. Chatenay, élève d’Honoré Daumet à qui on doit la reconstruction du château de Chantilly après la révolution. En résulte une demeure monumentale et originale, mélange troublant de colombages normands, de fenêtres britanniques, de balcons béarnais et d'autres références hétéroclites. À la suite du décès de sa propriétaire, l'édifice accueille un noviciat de religieuses, puis une école hôtelière avant de définitivement se concentrer sur l’hôtellerie en 1985. Ses 80 chambres en font le plus vaste château hôtel de France. 
©  Château de Montvillargenne