Dossier Ilja Visser : Entretien avec une créatrice audacieuse

© Jeroen Mantel

C'est au Solférino, café-restaurant du Boulevard Saint-Germain que nous rencontrons Ilja Visser, créatrice de la maison ILJA, à quelques jours de son défilé Couture automne-hiver 2015-2016. Il n'est pas 10h mais en cette semaine de canicule, l'atmosphère est déjà lourde, le ciel prêt à éclater. Ce qui n'est pas pour déplaire à la styliste hollandaise, arrivée la veille au soir dans la capitale française et qui aimerait un peu plus de fraîcheur pour arriver au bout de ses cinq interviews de la journée. Elle nous accueille avec bonne humeur tandis qu'elle termine une interview téléphonique dans sa langue maternelle.

Son défilé couture automne-hiver 2015-2016 sera présenté trois jours plus tard dans le jardin de la Résidence de l’Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas, un défilé événement pour la néerlandaise qui figure pour la première fois dans le calendrier officiel de la haute couture en tant que membre invité.

Sa maison de couture, fondée en 2005 à Amsterdam, est un rêve devenu réalité pour la styliste. Après des stages à New York au sein des maisons Donna Karan et Maria Cornejo, Ilja Visser s'envole pour Milan en 2001, après avoir obtenu son diplôme de l'Ecole d'Arts de Arnhem aux Pays-Bas. Elle y découvre plus en détails les tissus et le design, ce qui lui permettra d'affirmer son style singulier et de créer sa propre identité.

Son ADN, Ilja Visser nous en parle d'ailleurs, se confiant sur la femme pour qui elle imagine ses collections, ses inspirations qu'elle puise dans la nature mais aussi les tendances dont elle préfère rester éloignée. Rencontre.

Sommaire